Une de Closer avec Sarah Knafo : Eric Zemmour brise le silence et fustige les « pervers »

Après la Une de Closer sur la supposée grossesse de sa conseillère Sarah Knafo, Eric Zemmour a réagi sur les réseaux sociaux. Le quasi-candidat à l’Elysée dénonce notamment le « voyeurisme » des « pervers ».

Nouveau chapitre dans la guerre entre Eric Zemmour et la presse people. Après avoir attaqué Paris Match il y a quelques semaines, c’est Closer que le presque candidat à la présidentielle assigne aujourd’hui en justice. Motif : ce qu’il dénonce comme une atteinte à sa vie privée en couverture du numéro de ce vendredi, où l’hebdomadaire annonce la supposée grossesse de sa très proche conseillère Sarah Knafo.

Sa première réaction n’a pas tardé à arriver : « Quoi qu’il arrive, toujours et partout, je défendrai jalousement, férocement, ma vie privée et celle de mes proches », fait savoir Eric Zemmour sur les réseaux sociaux, avant de hausser le ton : « La vie publique, oui. Le voyeurisme, non. Désolé pour les pervers« , conclut le mari de Mylène Chichportich, tout proche d’officialiser sa candidature à la présidentielle 2022.

>> Découvrez notre diaporama « Eric Zemmour : ces femmes qui ont compté dans sa vie »

Quoi qu'il arrive, toujours et partout, je défendrai jalousement, férocement, ma vie privée et celle de mes proches. La vie publique, oui. Le voyeurisme, non. Désolé pour les pervers.

Eric Zemmour va « faire payer » Closer après sa Une avec Sarah Knafo

Un peu plus tôt, son avocat avait annoncé qu’il comptait « faire payer » Closer. « C’est une Une ignominieuse, crapoteuse, dégueulasse, a dénoncé Me Olivier Pardo, invité de Bruce Toussaint sur BFM TV ce vendredi. Ils font ça pour vendre du papier, pour faire de l’argent… Donc si mon client est d’accord, je vais les taper au portefeuille. Parce que c’est là où ça fait mal. Et je gagnerai, parce que c’est une atteinte à la vie privée évidente. Rien ne le justifie », estime le conseil du polémiste, qui a tenté, en vain, de faire interdire la sortie du magazine par la justice. Sarah Knafo devrait également porter plainte pour atteinte à la vie privée.

Crédits photos : Moritz Thibaud/ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet