URGENT – Après des tweets racistes, The Vivi viré de The Voice : la décision est tombée

Ce 22 février, au lendemain de l’exhumaiton de tweets racistes et homphobes d’un candidat de The Voice 2021, la sanction est tombée.

Le rappeur streamer, Vincent Pois, alias The Vivi, 20 ans, qui a intégré l’aventure The Voice 2021, ce 20 février , vient d’être viré, sans autres formes de procès. Dans un communiqué publié par itv, ce 22 février, le producteur du télé-crochet a expliqué sa décision.

The Vivi renvoyé de The Voice 2021

Le texte précise : “Nous avons pris connaissance hier des nombreux messages postés par The Vivi, il y a plusieurs années sur son compte Twitter. Nous avons été extrêmement choqués par ces tweets qui sont à l’opposé des valeurs d’inclusion et de tolérance prônées par The Voice comme en atteste la diversité des talents”.

Et d’ajouter : “Ces messages sont également contraires aux engagements pris par les talents quand ils participent à The Voice. The Vivi a immédiatement présenté des excuses sincères sur son compte Instagram. Mais ces messages restent incompatibles avec nos valeurs et avec sa participation au programme qui s’arrête aujourd’hui”.

Pour rappel, samedi dernier, celui qui avait intégré la team Vianney en interprétant la chanson “Suicide social” de Orelsan, avait déclamé dans son rap : “les Bisounours et leur pouvoir de l’arc-en-ciel qui voudraient me faire croire qu’être hétéro c’est à l’ancienne”. Après avoir étudié son profil Twitter, les internautes avaient alors retrouvé des messages embarrassants (sur les homosexuels et les arabes, notamment) écrits il y a plusieurs années.

L’affaire Mennel qui raisonne

The Vivi les a alors effacé et a fermé son compte Twitter tout aussitôt. Le chanteur a également partagé ses excuses sur la Toile : “Depuis ce matin, je vois de vieux tweets qui ressortent que j’avais écrit quand j’avais 17 ans. En relisant ces messages, j’éprouve un sentiment de honte. Ce sont des propos de cours de récré d’un ado inconséquent qui me font froid dans le dos. Je ne pensais pas un mot de ce que j’ai écrit. Je demande pardon à toutes les personnes que j’ai pu offenser avec ces messages honteux”.

Elles n’auront pas suffit à éteindre la polémique. Une éviction qui rappelle forcément celle de Mennel Ibtissem, survenue en 2018. La jeune femme, voilée , avait été virée après exhumation de tweets complotistes sur l’attentat de Nice…

pic.twitter.com/zftV5nJctM

>> A voir aussi : Jenifer malade : elle quitte The Voice en catastrophe ?

F.A

Source: Lire L’Article Complet