Vengeance de Donald Trump : ce bras de fer titanesque qu’il veut engager

Depuis l’insurrection du Capitole, Donald Trump est banni des réseaux sociaux. Une décision de Facebook et Twitter que l’ancien président américain compte faire annuler, dévoile le DailyMail ce mercredi 7 juillet.

Les twittos et twittas avaient l’habitude de voir passer ces fameux tweets, à toute heure du jour ou de la nuit. Durant ses quatre années de présidence, Donald Trump a posté à de très nombreuses reprises ses états d’âme sur Twitter, où l’ancien chef d’État américain était suivi par des dizaines de millions d’abonnés. Désormais banni des réseaux sociaux, l’ex-locataire de la Maison Blanche a bien l’intention de récupérer ses comptes. Comme le relate le DailyMail ce mercredi 7 juillet, il compte lancer une action de groupe au nom de tous ceux qui auraient été “silenciés” par les plateformes. Une démarche qui s’annonce colossale, tant l’ex-président a accumulé les casseroles depuis son élection en 2017.

La procédure de Donald Trump vise spécifiquement Jack Dorsay et Mark Zuckerberg, respectivement patrons-fondateurs de Twitter et Facebook. Par cette action de groupe, l’ex-président veut dénoncer “la cancel culture”, en associant sa démarche à d’autres plaignants. Depuis son départ de Mar-a-Lago (Floride), le milliardaire de 75 ans a pris ses quartiers d’été dans son golf privé de Bedminster, où il a organisé une conférence de presse ce mercredi en fin de matinée (heures locales). Selon lui, il aurait été censuré à tort par Twitter et Facebook. Ce dernier a estimé à deux ans son bannissement de sa plateforme, tout en précisant que Donald Trump pourra revenir plus tôt s’il cesse ses “violations” aux règles d’utilisation.

Twitter l’a banni définitivement

La suspension des comptes de Donald Trump fait suite à l’invasion du Capitole par ses supporters du Républicain, en janvier dernier. Le président sortant avait alors affirmé que l’élection avait été “volée”, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. Les émeutes étaient intervenues au moment où le Capitole proclamait la victoire de Joe Biden, le président élu démocrate. Principal outil de communication de Donald Trump, Twitter a fait savoir, par l’intermédiaire d’un de ses cadres, que l’ex-président ne reviendra jamais sur le réseau social, même s’il était à nouveau candidat en 2024.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet