Véronique Genest : une actrice l’accuse d’avoir tenu des « commentaires racistes et radicaux » sur le tournage de Julie Lescaut

À la suite d’un tweet publié par Véronique Genest, dimanche 21 novembre et dans lequel l’actrice s’en prend à la troisième dose de rappel du vaccin, une de ses consœurs est sortie du silence en taclant ses propos « racistes et radicaux ».

Lorsqu’elle a quelque chose à dire, Véronique Genest ne passe pas par quatre chemins, que ce soit sur les réseaux sociaux ou lorsqu’elle accorde des interviews. Cash, elle n’hésite pas non plus à tacler le gouvernement, l’instauration du pass sanitaire ou encore la stratégie vaccinale mise en place par Emmanuel Macron. Dimanche 21 novembre, l’actrice de 65 ans a, encore une fois, fait part de son mécontentement concernant les décisions politiques, prises au sujet de la gestion de la pandémie.

Sur son compte Instagram, elle a épinglé ce qu’elle nomme une « obligation vaccinatoire » et a estimé avoir « eu le sentiment d’un viol dont on ne veut pas prendre la plainte ». « Là, avec la troisième dose [de rappel du vaccin, qui fait débat, NDLR], sous peine de perdre son pass et de ne pas pouvoir travailler, j’ai l’impression d’être victime d’une tournante », a-t-elle lancé, sans prendre de pincettes. Il n’en fallait pas plus pour qu’une ancienne collègue, ayant joué dans Julie Lescaut, sorte du silence et critique ses violents propos, qu’elle ne tolère pas et qui l’ont notamment poussée à abandonner son rôle dans la série télévisée.

Il s’agit de la comédienne Leslie Coutterand, qui a incarné le personnage de Mado, de la saison 20 à 22 (dont les derniers épisodes ont été diffusés sur TF1 en 2014). S’adressant directement à Véronique Genest, à la suite de son tweet, ce lundi 22 novembre, celle-ci a précisé avoir tourné avec elle et avoir « décidé de partir de la série en 2013, pour multiples raisons personnelles », mais pas seulement. « Tes commentaires racistes et radicaux quotidiens, sur le plateau, ont aussi motivé ma décision », a-t-elle lâché, avant d’assurer que « lire ce tweet » de l’actrice, « n’est pas une surprise » pour elle.

@veroniquegenest nous avons tourné dans plus de 2 saisons de Julie Lescaut ensemble, j’ai décidé de partir de la série en 2013 pour multiples raisons personnelles mais tes commentaires racistes et radicaux quotidiens sur le plateau ont aussi motivé ma décision. (Part 1)

Un tweet plein de « maladresse » et de « violence »

« Comparer un pass sanitaire (pour ou contre, ici n’est pas le débat) à un viol est non seulement d’une bêtise intellectuelle, mais également le reflet du manque d’empathie et de discernement qui revient régulièrement dans tes propos », a-t-elle déclaré, en espérant « que toutes les victimes de viols ne liront pas » son tweet « et s’épargneront cette sensation glaciale qui [l]’a traversée en voyant [s]on commentaire ». « J’en ai encore les mains qui tremblent. Comment oses-tu publiquement faire preuve d’autant de maladresse et de violence face à des femmes, des hommes et des enfants qui vivent l’enfer quotidien, en essayant de guérir d’un événement aussi douloureux et destructeur que le viol ? » Afin de remettre à sa place celle qui entretient financièrement l’ex-femme de son mari, Leslie Coutterand a terminé son message en demandant à Véronique Genest, « pour une fois dans [s]a carrière » et « avant de partager publiquement [s]on avis », de « réfléchir ». Voilà qui est dit.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Romain Doucelin / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet