Vidéo – C à Vous : Le bel hommage rendu à Valérie Benguigui par les producteurs du film "Le Prénom"

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Sept ans après le succès du “Prénom”, Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte reviennent avec “Le meilleur reste à venir”, en salles le 4 décembre. Une comédie qui leur a permis de surmonter le drame de la mort de Valérie Benguigui.

Il y a plus de six ans disparaissait l’actrice Valérie Benguigui des suites d’un cancer du sein. Un décès qui a laissé orphelin son entourage, le cinéma français et deux réalisateurs, Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte, qui lui avaient fait confiance dans Le Prénom. Cette pièce de théâtre, adaptée au cinéma en 2012, a effectué un carton avec plus de trois millions d’entrées et cinq nominations aux César, dont celui de meilleure actrice dans un second rôle pour la talentueuse “Babou”. Ce n’est que quelques mois après avoir reçu ce prix que la comédienne perdait son combat contre la maladie. Cette épreuve a bouleversé les deux amis inséparables, qui ont souhaité écrire une comédie sur ce sujet périlleux pour rendre un hommage “lumineux” à leur muse. Le résultat final se nomme “Le meilleur reste à venir” et sort en salles, le 4 décembre prochain.

Invité sur le plateau de C à Vous, ce lundi 2 décembre, le binôme a réaffirmé que cette douleur avait été “le point de départ” de ce nouveau long-métrage. “Nos armes face à la vie, nos petites glaives sont des stylos. On est sorti de cette période tourneboulés, parce que l’on vivait ce que l’on avait toujours rêvé, c’est à dire le succès avec cette pièce. C’était absolument génial”, a glissé Matthieu Delaporte, le coeur encore lourd. “Et puis quand Valérie est tombée malade, on a vécu le pire en même temps que le meilleur. On avait envie d’investir ça, et en même temps de le faire à notre manière, par la comédie.” Ce à quoi a surenchéri son camarade de jeu, en louant les formidables qualités humaines de leur amie : “Valérie était une combattante, quelqu’un qui nous a fait tellement rire, qui incarnait tellement la vie, que cela a conditionné la manière dont on a voulu travailler sur ce film.” Un ascenseur émotionnel dont les cinévores sont invités à prendre à partir de mercredi.

A lire aussi : Patrick Bruel : accusé d’agression sexuelle, il se fait blacklister de plusieurs émissions TV

Source: Lire L’Article Complet