VIDEO C’est que de la télé : le mensonge d’une chroniqueuse à son fils pour pouvoir « faire la fête »

Qu’on se le dise, tous les parents du monde ont au moins une fois menti à leurs enfants. Mais pour Ludivine Rétory, en revanche, berner son fils est devenu une habitude, et ce pour une excellente raison.

Ce mercredi 23 octobre dans C’est que de la télé, Valérie Bénaïm recevait Caroline Ithurbide, Ludivine Rétory, Gilles Verdez et Jean-Michel Cohen pour débriefer de l’actualité sur C8. Au programme, les frais du découvert bancaire, la discrimination au travail, les tocs et manies et l’éducation des enfants. Alors que l’animatrice évoquait une étude de chercheurs de Singapour qui affirmait que « mentir à ses enfants en feraient des manipulateurs », Ludivine Rétory ne s’est pas gênée pour faire part de son expérience personnelle avec ses enfants. Et elle même le dit, elle «  leur [ment] tout le temps ».

Du pipeau pour la bonne cause

Mais c’est pour des occasions bien particulières que les mensonges lui servent le plus. Notamment quand elle doit sortir puisque la chroniqueuse n’hésite pas à dire à son fils que « maman va travailler ». Avec ces petites cachotteries, la jeune femme fait d’une pierre deux coups puisqu’elles lui permettent de dissimuler aussi ses soirées à son compagnon : « Il ne veut pas que je sorte parce que son père il lui donne des trucs genre “maman elle doit rester à la maison tu fais gaffe et tout, tu guettes maman”. Donc je lui dis “mais chéri, je vais travailler” ». Et hors de question pour elle de lui dire la vérité et de prendre le temps de lui expliquer, comme le lui a suggéré Valérie Bénaïm : « Une heure de discussion, ça me fait une heure de fête en moins ». Une séquence que l’on vous propose de découvrir tout de suite en vidéo.

Retrouvez tous vos programmes télé favoris sur Télé-Loisirs.

Source: Lire L’Article Complet