VIDÉO – Éric Zemmour « contre le mariage homosexuel » : un acteur de la série Clem s’en prend à lui

Ce lundi 25 octobre, Éric Zemmour était l’invité de Jean-Marc Morandini sur CNews pour répondre à des questions de personnes qu’ils croisent dans la rue. Une émission lors de laquelle le polémiste a croisé le fer avec l’acteur Kevin Elarbi sur la question du mariage homosexuel.

« Je ne me cache pas derrière mon petit doigt, j’ai été contre le mariage pour tous« , a affirmé ce lundi 25 octobre Éric Zemmour au micro de Jean-Marc Morandini en direct sur CNews. Le polémiste, qui ne s’est toujours pas présenté officiellement à l’élection présidentielle de 2022, répondait à une question posée par Kevin Elarbi, principalement connu pour son rôle dans les premières saisons de la série à succès Clem. L’acteur est très engagé pour la cause LGBTQIA+. Il est d’ailleurs le parrain du Refuge, une association qui vient en aide aux personnes homosexuelles chassées de leur foyer et qui n’ont donc plus d’endroit où vivre.

« Quand on vous demande si vous reviendriez peut-être sur ce mariage pour tous, vous dîtes pour la première fois ‘on verra’« , s’est inquiété Kevin Elarbi, avant de poursuivre : « Quand il y a eu ce débat en 2012 (sur le mariage pour tous, NDLR), l’année suivante, il y a eu 70% d’actes homophobes en plus, qui ne touchent pas les plus de trente ans, qui touchent les jeunes. » L’artiste a ensuite expliqué à Éric Zemmour que la manifestation pour tous, qui battu le pavé contre le mariage homosexuel, a induit « des élans très homophobes et des soulèvements qui ont fait du mal dans les cours de récré« .

« Le mariage homosexuel est une erreur »

Après avoir écouté les propos du comédien, Éric Zemmour a alors expliqué que, pour lui, le mariage homosexuel n’avait pas vraiment lieu d’être. « Je pense que le mariage homosexuel a été une erreur, voilà. Je vous le dis. C’est une désacralisation du mariage, c’est une parodie du mariage« , a-t-il fustigé. « Moi je vais vous dire pourquoi on a utilisé le mot de mariage. C’est pas pour complaire aux homosexuels, c’est pour complaire à une minorité LGBT, idéologue, qui voulait absolument briser la norme hétérosexuelle. » S’il annonce être contre le mariage entre deux personnes du même sexe, il explique vouloir leur accorder le PACS. « On aurait très bien pu considérer une union civile, avec des droits, sans galvauder ce terme. C’était très bien et tout le monde était content.« 

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet