VIDÉO – François Bayrou perturbé par Léa Salamé : « Vous faites des gestes mais je ne sais pas ce que ça veut dire ! »

Invité sur France Inter ce mercredi 22 juin, François Bayrou s’est vu interrogé par Léa Salamé sur le score réalisé par le RN et ses 89 députés envoyés à l’Assemblée nationale. Seulement voilà, au moment de répondre, le président du MoDem a totalement été perturbé par les gestes de la journaliste.

A propos de


  1. François Bayrou


  2. Léa Salamé

Après l’échec de la coalition gouvernementale à obtenir une majorité absolue à l’Assemblée nationale, François Bayrou, allié d’Emmanuel Macron, s’est rendu sur le plateau de France Inter, ce mercredi 22 juin. Au micro de la radio, le président du MoDem n’a donc pas hésité à revenir sur les conséquences des législatives. Un échange au cours duquel Léa Salamé l’a interrogé sur le score réalisé par le RN et ses 89 députés envoyés au palais Bourbon. Mais, contre toute attente, François Bayrou a perdu ses moyens au moment de répondre. « Mon propos n’est pas de nier les difficultés et les échecs dans lesquels nous sommes », a ainsi débuté le maire de Pau. Et d’ajouter : « Mon propos est exactement de comprendre. Vous dites : ‘Qu’est-ce qu’il se passe avec cette poussée des deux extrêmes ?‘ » Une question à laquelle François Bayrou n’a lui-même pas pu répondre. Et pour cause, tout en bégayant, il s’est interrompu en déclarant à Léa Salamé : « Vous faites des gestes mais je ne sais pas ce que cela veut dire… »

A la suite de cette intervention très spontanée, Léa Salamé n’a pas manqué de rassurer l’homme politique visiblement gêné. « C’est notre langage à nous », a ainsi expliqué la journaliste à François Bayrou. L’intermède passé, le patron du Modem a ainsi poursuivi son explication. « Cette poussée des extrêmes a une signification précise. Une partie des Français sont en sécession, en rupture avec le pouvoir habituel », a-t-il avancé. Et de préciser, sans hésiter : « Cette rupture est l’ennemi principal que nous devons combattre. Il faut retrouver le lien que les Français doivent avoir avec ceux qui les représentent. »

>>> PHOTOS – Léa Salamé, Pascal Praud, Anne-Sophie Lapix…. découvrez les journalistes quand ils étaient plus jeunes

François Bayrou interrogé sur l’avenir d’Élisabeth Borne

Questionné sur son pronostic quant à l’avenir d’Élisabeth Borne au poste de Première ministre, François Bayrou a répondu que c’est « au président de la République qu’il faut poser la question ». Et d’ajouter sur l’éventualité de reprendre ses fonctions : « Je ne suis pas une femme. » Mais si les clefs de Matignon venaient à se libérer, il a tout de même un objectif : « Je plaide pour qu’au contraire, on change la manière de gouverner », a-t-il déclaré sur France Inter. « Les temps exigent que le Premier ministre ou la Première ministre soit politique, qu’on n’ait pas le sentiment que c’est la technique qui gouverne le pays », a également indiqué François Bayrou. Sans nommer directement Élisabeth Borne, le président du MoDem a conclu sur sa volonté de voir « un gouvernement fort ».

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : FRANCE INTER

Autour de

Source: Lire L’Article Complet