VIDÉO – « J’ai besoin d’aimer » : Dominique Lagrou-Sempere se confie sur son nouvel amour

Quelques semaines après la parution de son livre dans lequel elle a couché sur papier le deuil de son époux, Dominique Lagrou-Sempere, l’ancienne acolyte de Jean-Pierre Pernaut, a fait de touchantes confidences.

Après l’orage, Dominique Lagrou-Sempere entrevoit la lumière. Ce jeudi 11 novembre, sur le plateau du magazine d’information C à vous, la journaliste et ancienne complice de Jean-Pierre Pernaut a confié ressentir à nouveau l’amour : « Mon cœur vibrait », a-t-elle avoué. Un renouveau pour la quadragénaire qui a longtemps pleuré la mort de son époux, le journaliste Claude Sempere, décédé d’un cancer en 2019. « Si aujourd’hui, je vous parle, et que je suis sur mes jambes, c’est parce que j’aime », a-t-elle précisé. « J’aime cette vie et j’ai besoin d’aimer. »

Pour le moment, l’ancienne journaliste du Journal de 13 Heures ne souhaite pas révéler le nom du nouvel homme de sa vie, de peur de ressentir une forme de pression « culpabilisante ». En revanche, Dominique Lagrou-Sempere a dévoilé ne jamais avoir caché à ses deux enfants ce qui lui arrivait : « Je leur ai dit à mes enfants : ‘Je ne vous mens pas, il se passe quelque chose dans ma vie' », s’est-elle remémorée. « Mes enfants m’ont donné le droit d’aimer, et je trouve que cette réponse-là, c’est une sacrée réponse à tous les gens qui se permettent de projeter leurs propres peurs, leur propre peur d’aimer à nouveau. »

“J’ai sombré”

Pourtant, retrouver une part de bonheur au quotidien après cette épreuve éprouvante n’a pas été simple. Le lundi 8 novembre, au micro de France Inter, la journaliste avouait : « Quand vous traversez cet orage, (…) soit on sombre, j’ai sombré, soit on remonte, c’est peut-être très galvaudé aujourd’hui, mais on remonte grâce à l’amour. » Des années difficiles, retracées dans son livre Après l’orage, paru le 3 novembre dernier, mais qui semblent aujourd’hui prendre le chemin d’un avenir plus heureux que Dominique Lagrou-Sempere n’aurait pu l’espérer.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran, France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet