VIDEO – Jamel Debbouze appelle Pascal Praud en plein direct avec Nadine Morano

Lors de l’émission l’Heure des Pros sur Cnews ce mercredi 10 février, il était question de la ville de Trappes, alors qu’un professeur de philo est menacé de mort et placé sous protection policière. Invitée à débattre sur le sujet, Nadine Morano s’est faite contredire par Jamel Debbouze qui a joint le présentateur par téléphone pendant la pub.

A propos de

  1. Pascal Praud

  2. Nadine Morano

  3. Jamel Debbouze

Un téléspectateur pas si anonyme. Sur le plateau de l‘Heure des Pros sur Cnews ce mercredi 10 février, il était question de la ville de Trappes, alors que Didier Lemaire, professeur de philosophie du lycée La Plaine-de-Neauphle, s’est dit menacé, confiant vivre sous “escorte policière armée”. Dans les médias, ce dernier a décrit la commune des Yvelines comme une ville tombée aux mains des islamistes, soulignant “vivre dans la peur“. Pour réagir en plateau, Pascal Praud avait convié le magistrat Philippe Bilger, le journaliste Gérard Carreyrou ou encore la députée européenne LR, Nadine Morano.

Et leur débat à l’antenne a fait tiquer un téléspectateur, bien décidé à défendre sa ville, et la stigmatisation faite de certaines banlieues. Ni une, ni deux, Jamel Debbouze a dégainé son téléphone et contacté le présentateur pendant la publicité. “Alors c’est intéressant, puisqu’il m’autorise à le citer… D’ailleurs, il dit ’embrasse Nadine !” s’amuse Pascal Praud avant d’ajouter : “Il dit que ‘ma contribution s’appelle le Jamel Comedy Club ! Ce qui est vrai, parce que là ou je suis sensible à ce qu’il dit, c’est son authenticité, sa sincérité.” Et Nadine Morano, de renchérir : C’est pour ça que sa parole est importante ! C’est pour ça qu’il devrait en parler !”

“Vous stigmatisez, vous êtes en train de détruire Trappes”

Après quelques amabilités, Jamel Debbouze a fait part de sa colère face à la tenue de ce débat. “Il dit : ‘en en parlant vous mettez de l’huile sur le feu, vous stigmatisez, vous êtes en train de détruire Trappes (…) il m’a même dit au téléphone ‘on pourra faire tous les Arsène Lupin du monde, le mal est fait !” Un avis non partagé pas les invités, à commencer par Nadine Morano. “Moi je pense que la solution, quand on a la chance d’avoir une personne qui a réussi comme ça, c’est pouvoir justement se servir de cette parole publique pour donner exemple a-t-elle fait savoir, regrettant que l’humoriste n’ait pas pu débattre en direct à ses côtés.

Crédits photos : Capture Cnews

Source: Lire L’Article Complet