VIDÉO – « Je n’étais pas un garçon fidèle » : quand Hugues Aufray se confiait sur ses tromperies

Ce vendredi 26 novembre, France 3 diffusait le documentaire Les années télé de Mireille Dumas. L’occasion de revoir des interviews qui ont particulièrement marqué l’ex journaliste. Parmi elles, celle du chanteur Hugues Auffray, qui se confiait sans vergogne sur ses infidélités.

En quarante ans de carrière, elle a clairement marqué l’histoire de la télévision. Entre ses deux plus célèbres émissions « Bas les masques » et « Vie privée, vie publique », Mireille Dumas a réalisé des dizaines d’interviews et recueilli de nombreuses confidences d’anonymes et de stars. L’ex journaliste et présentatrice a sélectionné les moments qui ont le plus marqué sa carrière à l’occasion d’un documentaire événement, Les années télé de Mireille Dumas, diffusé ce vendredi 26 novembre sur France 3. Parmi les témoignages les plus mémorables, il y a celui du chanteur Hugues Aufray lors de sa venue dans « Vie privée, vie publique ». Ce dernier, qui a récemment révélé le plus gros regret de sa carrière, confiait ouvertement tromper sa femme. « Je peux l’avouer, je n’étais pas un mari très fidèle« , déclarait l’artiste, aujourd’hui âgé de 92 ans mais toujours en pleine forme. « On partait parfois deux, trois mois en tournée… vous savez c’est difficile pour un garçon de 30 ou 35 ans« , ajoutait-il.

Ses infidélités, il ne s’en est jamais caché, assure le chanteur. Devant Mireille Dumas et les téléspectateurs, l’interprète de Santiano avouait : « Je suis marié avec une femme que j’ai connue quand j’avais 18 ans, j’ai deux filles et des petits-enfants, mais j’ai une jeune femme dans ma vie aussi, qui est charmante, jeune et belle« .

>> Découvrez PHOTOS – Hugues Aufray : qui est Muriel, l’autre femme de sa vie ?

« J’ai la conscience tranquille »

Cette jeune compagne, qui se nomme Muriel, partage la vie de l’artiste depuis 2005. En parallèle, Hugues Aufray est resté marié à Hélène Faure, la mère de ses enfants, qu’il a épousée en 1951. »Les horloges biologiques de l’homme et de la femme ne sont pas réglées sur le même rythme« , se justifiait-il dans « Vie privée, vie public ». Mais le chanteur ne ment « ni à l’une ni à l’autre« , assumait-il en 2015 dans une interview au Matin, avant d’ajouter : « J’ai la conscience tranquille« .

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran France Télévisions

Autour de

Source: Lire L’Article Complet