VIDEO – Jean-Luc Lahaye en prison pendant 6 mois : « C’était très dur »

Ce mercredi 3 février, Évelyne Thomas recevait Jean-Luc Lahaye dans son émission diffusée sur Non Stop People. Dans un extrait inédit, le chanteur est revenu sur le jour où il a été emprisonné à la prison de Fresnes.

A propos de

  1. Jean-Luc Lahaye

Avant de connaître le succès dans les années 80, Jean-Luc Lahaye a vécu des moments difficiles. Enfant de la Dass, le chanteur, connu pour ses nombreuses polémiques, n’a pas connu une enfance heureuse. Ce mercredi 3 février, il s’est entretenu avec l’animatrice Évelyne Thomas sur Non Stop People afin de revenir sur cette période complexe de sa vie. Pour l’occasion, il a évoqué le jour où il a été incarcéré à Fresnes pendant six mois. “J’avais fait des conneries. C’était à l’époque avec les potes de la Dass, comme j’étais un des plus jeunes, j’étais souvent influencé par les plus grands. Notre mode de vie, c’était plutôt d’emprunter les voitures, mais on ne les revendait pas, on les laissait dans une rue abandonnée, juste pour se déplacer, pour aller draguer les minettes. On s’est fait prendre un jour. Comme j’avais pas mal de dossiers vis-à-vis de la police à l’époque, des conneries, des bagarres, le juge n’a pas eu la tolérance que j’aurais aimé qu’il ait. Il m’a envoyé à Fresnes”, a-t-il expliqué.

L’artiste, qui est très amoureux de sa compagne Paola, ne garde pas de très bons souvenirs de son passage par la case prison : “C’était très dur. Pas le fait d’être enfermé (…) mais c’est le fait d’être dans un état d’esprit de combativité parce que les jeunes en prison, les cellules sont ouvertes et y a toujours certains mecs qui voulaient prendre l’ascendant sur les autres, et ça se finissait toujours en bagarre”, a-t-il révélé. Et de poursuivre : “Comme moi, il ne faut pas me chercher, forcément je n’étais pas le dernier. Il y avait toujours des problèmes, je me suis souvent retrouvé au mitard, c’est-à-dire, la prison de la prison”, a-t-il confié.

Un combat qui lui tient à cœur

Malgré les coups durs, Jean-Luc Lahaye a toujours eu la volonté de s’en sortir. Il y a quelques années, il a fondé l’association Cent familles pour aider les enfants déshérités. Une façon de ne pas oublier d’où il vient et de rendre ce qu’il a reçu : “Mon copain Claude Nougaro était venu à l’inauguration et m’avait dit : ‘Jean-Luc, en créant cette association, tu voles au secours de ta propre enfance.’ Je rendais à la République ce qu’elle m’avait donné. Je dois tout à cette institution qu’on appelle la Dass”, avait-il révélé dans Gotha Magazine.

Crédits photos : Capture d’écran Non Stop People

Source: Lire L’Article Complet