VIDEO Mareva Galanter : ce qu’elle regrette le plus dans son règne de Miss France

Le 13 décembre 1998, Mareva Galanter devenait la 69ème Miss France. Une année de règne éprouvante pour celle qui, à l’origine, ne souhaitait pas spécialement remporter la couronne.

Le compte-à-rebours est lancé. Le 14 décembre prochain, trente reines de beauté s’affronteront sur la scène du Dôme de Marseille pour remporter l’écharpe et la couronne de Miss France et ainsi succéder à Vaimalama Chaves. Une compétition stressante pour laquelle les candidates, que gagner fait rêver, se préparent des mois à l’avance. Mais devenir la prochaine Miss France n’était pas le but ultime dans la vie de Mareva Galanter : «  Je n’ai pas rêvé d’être Miss France. Je le dis aujourd’hui, vingt ans après. C’est quelque chose qui est arrivé comme ça, au dernier moment. Je n’ai pas eu le temps de me projeter » a-t-elle révélé à Sébastien Folin dans l’émission Clair Obscur diffusée sur France Ô ce lundi 4 novembre.

« L’objet » de tous les Français

En 1998 pourtant, elle devient l’ambassadrice beauté des Français. Un statut qu’elle n’a pas toujours bien vécu : « Qu’est-ce que vous avez comme discussion avec une jeune fille de 18 ans qui vient d’être élue Miss France ? […] Il n’y a pas de discussion profonde sur la vie.  » Son grand regret ? Que les reines de beauté ne soient pas plus prises en considération : « Vous ne devenez pas un objet, ce n’est pas le mot, mais vous n’avez plus votre personnalité. Et on ne cherche pas à vous comprendre, à vous connaître, à discuter de la vie, de votre enfance, de ce que vous ressentez, de ce que vous aimez dans la vie, ce qui vous passionne. Vous êtes une image, vous représentez une image. Les discussions sont assez minimalistes et très orientées ». Plus qu’à espérer que ces propos soient entendus.

Source: Lire L’Article Complet