VIDEO. Morrissey s’est fait virer par BMG

Après trois albums, Morrissey n’est plus un artiste BMG. C’est ce qu’a annoncé l’artiste sur son site Web Morrissey Central, expliquant que la nouvelle direction artistique « a annoncé de nouveaux plans pour la “diversité” dans leur catalogue d’artistes, et tous les projets de sorties de Morrissey sont annulées ». Celui qui s’est notamment illustré en affirmant que « chacun préfère sa
propre race » n’est évidemment pas en phase avec ce choix.

« Cette nouvelle est parfaitement en accord avec l’horreur qu’est cette année 2020. (…) Il faudrait être fou pour s’attendre à quoi que ce soit de positif », a ajouté l’artiste qui soutient le parti d’extrême droite For Britain.

Morrissey a cependant tenu à remercier l’ancienne équipe artistique avec laquelle il a travaillé. « Mes trois albums avec BMG ont été les meilleurs de ma carrière et je les soutiendrai jusqu’à mon dernier souffle. Les enregistrer a été un tournant dans ma vie et je remercie l’ancienne équipe de BMG et tous ceux qui ont été impliqués », a écrit l’interprète de Irish Blood, English Heart.

Pas de regret

En ce qui concerne la nouvelle direction artistique, Morrissey est très clair. « Il est toujours important pour moi de faire de la musique à ma façon, et je ne voudrais pas être sur un label qui dicte à ses artistes comment se comporter – en particulier quand le mot “talent” n’est jamais mentionné », a conclu l’ancien chanteur des Smiths.

Depuis plusieurs années maintenant, Morrissey s’illustre pour ses propos anti-immigration. Tout en se défendant de soutenir le UKIP ou le Brexit Party, il a affirmé que Nigel Farage (ancien leader du premier et co-fondateur du deuxième de ces deux partis pro-Brexit) « ferait un bon Premier Ministre ». En revanche, il a assuré son soutien total au parti anti-
islam For Britain. « Le Royaume-Uni est aujourd’hui un endroit dangereusement haineux et je pense que nous avons besoin de mettre un frein à la folie et de parler pour tout le monde. Je vois Anne Marie Waters [la responsable de For Britain] être cette personne. Elle est extrêmement intelligente, férocement dédiée à ce pays, elle est très engageante et très drôle par moments », avait-il déclaré dans une interview menée par son neveu sur son site Web.

Un parti ouvertement anti-islam

Après avoir échoué à être choisie comme candidate du parti travailliste aux élections parlementaires en 2013, Anne Marie Waters a monté le mouvement
Sharia Watch UK avant de rejoindre les rangs du
UKIP. Lors de sa première campagne électorale pour le parti mené alors par Nigel Farage, elle a notamment appelé à reconduire à la frontière massivement les étrangers, demandé la fermeture des mosquées et l’arrêt de toute arrivée d’immigrés en provenance de pays musulmans. Son aventure au sein du UKIP a pris fin en 2017 lorsque sa candidature à la tête du parti a été annulée pour ses prises de position jugées trop extrêmes.

Anne Marie Waters a ensuite monté son propre parti, For Britain, ouvertement anti-islam et soutenu par Morrissey.

Source: Lire L’Article Complet