VIDÉO – Pascal Praud grondé par Francis Huster : « Ne soyez pas hypocrite ! »

Invité à parler de Molière sur le plateau de Pascal Praud, mercredi 13 octobre, Francis Huster s’est amusé à comparer Eric Zemmour à l’un des personnages du dramaturge, à la suite de la diffusion d’une séquence d’archive. Une analyse qui a dérouté le journaliste qui a fini par se faire gronder par le comédien.

Quatre cent ans après sa naissance, Francis Huster raconte Jean-Baptiste Poquelin avec passion dans l’ouvrage Dictionnaire des amoureux de Molière (Plon), paru le 7 octobre. Un retour au Molière des origines qu’il narre sur le plateau de L’heure des pros, le 13 octobre. Au terme d’un échange sur les œuvres du dramaturge, Pascal Praud a trouvé matière à faire le lien entre Eric Zemmour et Molière, en diffusant une séquence vieille de quinze ans, dans laquelle Francis Huster et le polémiste se querellent sur le plateau de Thierry Ardisson.

À l’écran, les désaccords entre les deux hommes sont clairs comme de l’eau de roche. Face à Eric Zemmour qui prône une éducation d’antan, le 463e Sociétaire de la Comédie française défend avec ferveur l’importance d’être une figure paternelle attentionnée au même titre qu’une mère. À la suite de la diffusion de ces images datant de 2006, Pascal Praud souligne l’évidence. Entre Francis Huster et Eric Zemmour, le dialogue est rompu. « Alors il serait quel personnage chez Molière par exemple Eric Zemmour ?« , demande alors le journaliste au comédien, qui répond instantanément : « Tartuffe« .

Entre séduction, persuasion et frustration

« C’est terrible. Si c’est Tartuffe, c’est assez terrible« , réagit Pascal Praud s’attirant ainsi les foudres de Francis Huster : « Pourquoi ? Ne soyez pas hypocrite Pascal. Vous savez très bien que le personnage de Tartuffe est plein de séduction, de persuasion, de frustration. Et que Molière a eu le coup de génie d’aller trouver à l’intérieur de lui-même sa faille, c’est-à-dire tout à coup, il tombe amoureux, ce qui ne lui est jamais arrivé. » À l’approche des présidentielles, si Eric Zemmour n’a pour l’heure pas officialisé sa candidature, l’acteur analyse l’entrée dans la course des candidats : « Je pense que les candidats à la présidence qui vont se retrouver sur le ring contre Emmanuel Macron, le champion, ils vont devoir prouver qu’ils sont amoureux de la France. Ce sera dur. »

Crédits photos : Capture CNEWS

Autour de

Source: Lire L’Article Complet