VIDEO. Wolfgang Van Halen remercie les médecins qui ont soigné son père

Lorsque son cancer a été diagnostiqué en 2017,
Eddie Van Halen n’avait que six mois à vivre selon les médecins américains. Si l’on en croit son fils Wolfgang, une visite à des spécialistes allemands a permis à la star du rock de vivre « trois ans de plus ».

« Il est parti en Allemagne, et je ne sais pas ce qu’ils foutent là-bas, mais en tout cas c’est génial parce que j’ai eu trois ans de plus avec lui. J’ai été avec lui à chaque étape. Chaque seconde », a confié le musicien dans le Howard Stern Show ce lundi, encore manifestement ému par la disparition de son père. « Je vais très mal, c’est horrible. Tous les jours, même si certains jours ça va mieux que d’autres. La douleur est là pour toujours, on s’habitue à avancer malgré tout, mais cette souffrance sera toujours là », a-t-il ajouté.

Hommage

Wolfgang Van Halen sort également son premier projet solo, Mammoth WVH, et évidemment, le premier titre, Distance, rend hommage à son père.
Le clip, sorti ce lundi, s’ouvre sur un message d’Eddie Van Halen à son fils, et est composé de vidéos de famille. Les paroles évoquent la disparition du guitariste de manière bouleversante. « Je suis content/que tu aies trouvé un endroit/meilleur pour toi/que cette pierre sur laquelle on vit/Je suis nerveux/je ne trouve pas ma place/dans cette vie sans toi/je ne suis pas prêt à avancer », chante Wolf Van Halen dans ce titre très personnel, qu’il a écrit en imaginant que son père serait là pour fêter sa sortie avec lui.

« Alors que mon père continuait à se battre contre ses problèmes de santé, j’imaginais ce que serait ma vie sans lui et à quel point il allait me manquer. Le morceau est très intime mais je pense que n’importe qui peut s’identifier à l’idée de vivre avec une perte aussi profonde dans sa vie. C’est pour lui. Je t’aime et tu me manques, papa », a ajouté le fils d’Eddie Van Halen.

Source: Lire L’Article Complet