Vladimir Poutine “se construit un mythe” : révélations sur la personnalité du président russe

Invité dans Quotidien, mardi 7 juin, Sergeï Jirnov a partagé quelques confidences sur la personnalité de Vladimir Poutine qu’il a côtoyé par le passé. D’après ses dires, le Kremlin n’a pas toujours été aussi autoritaire…

A propos de


  1. Vladimir Poutine

Sur le plateau de Quotidien (TMC), ce mardi 7 juin, Yann Barthès a reçu Sergeï Jirnov, un ancien membre du KGB. Ce dernier était notamment présent afin d’assurer la promotion de son ouvrage L’engrenage (éditions Michel Albin) dans laquelle il a partagé quelques révélations sur Vladimir Poutine. Concernant le président de la Russie, l’ancien espion a partagé des confidences sur le caractère et la personnalité du chef d’État russe qu’il a croisé, à de nombreuses reprises, par le passé et qu’il a décrit dans son livre comme étant un « homme sans envergure » et « insignifiant« .

« Je l’ai croisé quand il n’était rien« , a d’abord fait remarquer Sergeï Jirnov. Ce à quoi Yann Barthès a vite réagi : « Pour nous, il est terrorisant et autoritaire. » « Oui, mais ce n’est pas pour autant qu’il est extraordinaire et super intelligent« , a ensuite concédé l’ancien membre du KGB, avant de poursuivre : « C’est un mythe qu’il se construit. C’est parce qu’il est resté vingt-deux ans au pouvoir…« 

>> PHOTOS – Vladimir Poutine : retour sur son évolution physique

Vladimir Poutine visé par une tentative d’assassinat ?

D’après les confidences faites par Kyrylo Budanov, général de division à Sky News, Vladimir Poutine serait « dans un très mauvais état psychologique et physique et qu’il était très malade« . Un témoignage durant lequel ce dernier a également assuré que le président russe a récemment été visé par plusieurs tentatives d’assassinat de la part de son propre camp.

Des pistes également évoquées par le média Newsweek, qui a également dévoilé récemment que les services de sécurité du Kremlin auraient découvert un complot russe au sein de leurs rangs. Une d’entre elles aurait d’ailleurs visé Vladimir Poutine quelques jours seulement après les festivités du Jour de la Victoire, le 9 mai dernier.

Crédits photos : ITAR TASS / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet