Vœux d’Emmanuel Macron : pourquoi ce sera « un moment émouvant » pour la majorité

Ce vendredi 31 décembre, Emmanuel Macron va adresser ses voeux du Nouvel an aux Français. Ce discours va être particulier puisqu’il s’agit du dernier de son quinquennat. Le Parisien s’est rapproché de l’entourage du chef d’État pour avoir leur ressenti.

L’année 2022 sera-t-elle meilleure que 2021 ? Ce vendredi 31 décembre à 20 heures, le président va prononcer ses voeux du Nouvel an devant les téléspectateurs. Après avoir travaillé sur la rédaction de son discours depuis ses vacances d’été au fort de Brégançon, Emmanuel Macron est prêt à prendre la parole pendant une dizaine de minutes. Pour son entourage, « cela va être très particulier (…) un moment émouvant aussi » d’après leurs confidences auprès de nos confrères du Parisien.

Et pour cause, cette allocution signifie la fin du mandat d’Emmanuel Macron. Un parlementaire LREM a confié qu’ « on va scruter le moindre mot, son regard, ses gestes. Tout aura un sens par rapport à son quinquennat qui s’achève et à la campagne qui s’annonce. » Pour le moment, l’époux de Brigitte Macron n’a pas confirmé son envie d’être réélu même s’il reste largement en tête dans les intentions de vote au premier tour. Le chef d’État sait que les semaines qui viennent s’annoncent décisives. Pour autant, « les voeux du 31, ce n’est jamais un moment d’annonces. Plutôt de communion, de rétrospectives et de perspectives » souligne l’un de ses conseillers.

>> Les 30 confidences les plus intimes des politiques

Emmanuel Macron : un discours marqué par la pandémie

Le 31 décembre 2020, Emmanuel Macron a rappelé aux citoyens avoir « pleinement conscience, par les décisions que j’ai eu à prendre, des sacrifices que je vous ai demandés. » Il en avait également profité pour remercier les Français pour leur « civisme » tout en appuyant sur le fait que « nous avons fait les bons choix au bon moment. » Un an plus tard, son discours ne devrait pas être très différent bien qu’autour de lui on affirme que la situation n’est pas la même qu’auparavant. En effet, le vaccin vient changer la donne. « 2021 n’a pas été une année blanche ou anesthésiée par la pandémie » s’emporte un macroniste qui évoque les chiffres en rapport avec le vaccin pour se justifier. Dans tous les cas, cet exercice demande un ton bienveillant et optimiste surtout au vu de la situation sanitaire du pays. Emmanuel Macron devra se montrer rassurant donc !

Crédits photos : Ammar Abd Rabbo / Pool / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet