“Vous vendez du vent !” : vif échange entre Alexis Corbière et Amandine Atalaya

Ambiance électrique entre Alexis Corbière et Amandine Atalaya. Ce mercredi matin, sur RMC et BFMTV, le député de la France insoumise n’a pas apprécié « le parti pris » de la joker d’Apolline de Malherbe…

Le leader des Insoumis peut-il vraiment devenir Premier ministre ? Si la Nupes (Nouvelle union populaire, écologique et sociale) martèle son slogan « Mélenchon à Matignon » à l’approche des législatives, certains ont visiblement du mal à l’imaginer. C’est le cas d’Amandine Atalaya, qui n’a pas hésité à le dire clairement à Alexis Corbière ce mercredi matin. « Tout ce que vous dîtes, comment c’est crédible pour les Français dans la mesure où Jean-Luc Mélenchon n’a aucune chance d’être Premier ministre ? En fait, c’est de la communication ce que vous faites. Vous vendez du vent aux Français. C’est même un peu triste, cette façon de faire de la politique« , a-t-elle bousculé le député LFI au micro de RMC-BFMTV.

Des propos qui n’ont évidemment pas plu à son invité. « Madame Atalaya ! Cette phrase ‘Jean-Luc Mélenchon n’a aucune chance de gagner’ est un parti pris idéologique qui est faux« , a fulminé le compagnon de Raquel Garrido, appelant la remplaçante d’Apolline de Malherbe à plus de neutralité : « Vous ne connaissez pas le résultat ou alors on annule l’élection. Vous n’avez pas le droit de dire à un micro qu’il n’a aucune chance de gagner ou alors dîtes la même chose à tout le monde. »

🔴 Votez pour la #NUPES les 12 et 19 juin !🔴

Voter NUPES c'est voter pour la retraite à 60 ans, pour le SMIC à 1500€ et le blocage des prix ! #Melenchon1erMinistre

Replay complet de ma matinale #BFMTV
👉 https://t.co/Hrd5vx74Rp pic.twitter.com/UoThdT8TNE

>> Découvrez notre diaporama sur Alexis Corbière et les politiques qui ont trouvé l’amour dans leur parti

Amandine Atalaya et Alexis Corbière en désaccord sur les sondages

Mais pas de quoi faire redescendre la tension. Amandine Atalaya, qui a également piqué son invité en lui demandant s’il croyait au vote caché « comme Eric Zemmour« , a assuré se « fonder sur les sondages« . Face au député, candidat à sa réélection en Seine-Saint-Denis, la journaliste cite une récente étude publiée par Le Monde montrant qu’Emmanuel Macron obtiendrait de nouveau la majorité absolue – entre 290 et 330 sièges – contre « 195 maximum » pour la Nupes. Sauf que l’élu n’y croit pas : « Les sondages ne sont pas rigoureux, circonscription par circonscription. Nous pouvons gagner« , s’est défendu Alexis Corbière, toujours confiant.

Crédits photos : Capture BFMTV

Autour de

Source: Lire L’Article Complet