Xavier Bertrand : « C’est le mec qui a quitté le domicile conjugale 3 ans pour une maîtresse »

Xavier Bertrand est de retour chez les LR. Après Valérie Pécresse, l’homme politique reprend lui aussi sa carte d’adhérent aux Républicains, qu’il avait quitté en 2017, selon sa déclaration sur BFMTV, ce vendredi 15 octobre.

Xavier Bertrand revient aux sources. À l’approche du congrès de décembre où les adhérents LR désigneront leur candidat à la présidentielle, il y a quelques changements. En effet, après Valérie Pécresse, voilà que Xavier Bertrand va lui aussi reprendre sa carte d’adhérent aux Républicains comme il l’a déclaré sur BFMTV, ce 15 octobre. Une décision prise pour être en règle « pour pouvoir voter au congrès » comme l’évoque le Parisien.

Sauf que Xavier Bertrand a également déclaré devant les sénateurs LR qu’il n’avait pas l’intention de se remettre à jour de ses cotisations. « Mais là, il n’avait plus trop le choix. Il était le seul à ne plus être encarté parmi les candidats » d’après un cadre. Un élu LR ajoute même : « quand tu commences à te renier, faut aller jusqu’au bout, même si c’est ridicule. C’est un peu comme le mec qui a quitté le domicile conjugal pendant trois ans pour une maîtresse. Quand il revient, il fait la vaisselle, il sort les poubelles… Bref, tout pour se faire pardonner. C’est ce que Xavier Bertrand est en train de faire : il donne des gages pour que les adhérents lui pardonnent. »

Laurent Wauquiez prêt à se venger de Xavier Bertrand

« La solution de facilité était de faire cavalier seul » mais « je n’ai pas voulu faire ce choix car dans mon ADN, il y a le rassemblement » a annoncé Xavier Bertrand. Après des mois à tenter de s’imposer en solitaire, Xavier Bertrand s’est finalement résigné à participer au congrès des Républicains désignant le candidat à la présidentielle 2022. Mais c’est un gros risque puisque en face il y a des rivaux déterminés à aller jusqu’au bout, dont Laurent Wauquiez. Ce dernier ne lui a jamais pardonné ce soir du 11 décembre 2017. Alors qu’il est au 20h de TF1 pour évoquer son arrivée à la tête de LR, l’ex-ministre du Travail claque la porte du parti en direct sur France 2. Coup dur ! La vengeance ne devrait pas tarder. « La clé, c’est Wauquiez : il va le bouffer, c’est le petit agneau qui rentre dans la tanière du loup« , analyse un proche d’Éric Ciotti dans Libération. Xavier Bertrand va devoir assurer ses arrières.

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet