5 films et documentaires qui quittent Netflix en octobre 2019

Psychose, L’Homme Irrationnel, The Immigrant… Focus sur 5 programmes qui disparaissent de Netflix en octobre 2019.

A l'arrivée de l'automne, Netflix rafraîchit ses programmes. Pour octobre 2019, dépêchez-vous donc de voir ou revoir ces 5 films et documentaires avant qu'ils ne disparaissent du catalogue.

Psychose (17 octobre)

Chef d'oeuvre d'Alfred Hitchcock qui continue de faire frissonner le public presque 60 ans après sa sortie, Psychose s'apprête à faire ses adieux à Netflix. Afin de préparer Halloween en avance, on se replonge dans le trauma de Norman Bates, la fuite de Marion Crane (alias la magnifique Janeth Leigh), et l'inquiétant Bates Motel…

L'homme irrationnel (14 octobre)

Professeur d'université perdu dans sa tête, Abe (alias Joaquin Phoenix) entame une double liaison dont il ne sortira pas indemne. Avec Jill (Emma Stone) la meilleure de ses étudiantes, un jeu d'attraction-répulsion les anime inévitablement. Un classique du cinéma de Woody Allen à revoir avant le 14 octobre sur Netflix.

© Crédit : Sony Picture Classics

Being George Clooney (15 octobre)

Non, ce n'est pas un simple documentaire sur la star George Clooney qui est à voir jusqu'au 15 octobre sur Netflix. Being George Clooney s’intéresse à ceux qui prêtent leur voix à l'acteur pourdoubler ses films à travers le monde. Des moments de vie drôles et touchants.

The Immigrant (1er octobre)

1921, Ewa et sa sœur malade débarquent à New York depuis leur Pologne natale. Prête à tout pour s'en sortir, Ewa – Marion Cotillard – tombe entre les griffes de Bruno – Joaquin Phoenix – qui n'hésite pas à lui ouvrir les portes de la prostitution. Jusqu'à ce que son cousin magicien Orlando – Jeremy Renner – ne lui laisse entrevoir un nouvel avenir. Un trio intrigant qui peint l'attirante période de la Prohibition.

© AFP

My Dynamite : The Rise of James Brown (2 octobre)

D'enfant de la rue à roi de la soul, retour sur le parcours et la vie hors norme de James Brown à travers ce portrait sensible. Le point de départ ? Son premier tube "Please, please, please" sorti en 1956.

© AFP

Retrouvez aussi sur Vogue.fr :

Les meilleurs documentaires de mode à voir

9 biopics qui célèbrent des Françaises inspirantes

Les 10 meilleures sorties Netflix à découvrir cet automne

Source: Lire L’Article Complet