5 questions que vous devez vous poser sur le taux d'humidité de votre maison avant de vous inquiéter

Chaque pièce a son propre taux d’humidité mais le logement entier ne doit pas excéder les 65 %. Trop humide ou trop sec n’est pas bon ni pour lui, ni pour la santé de ses occupants. Voici comment savoir si le taux d’humidité de votre habitation est idéal et comment réagir si ce n’est pas le cas.

Restez informée

De la peinture craquelée, des murs noircis, de la buée sur des vitres… telles sont les preuves d’un logement trop humide. On parle de degré d’hygrométrie ou de taux d’humidité pour calculer la quantité d’eau comportée dans l’air ambiant. Si le taux est supérieur à la limite recommandée, c’est que le logement n’est pas sain. Cela peut provoquer des dommages physiques et des problèmes de santé chez les occupants. Toutefois, il est important et normal d’avoir un peu d’eau dans l’air. A contrario, une habitation trop sèche n’est pas bonne pour la santé. Il est donc nécessaire de faire attention à toujours avoir le bon degré d’hygrométrie dans son lieu de vie.

⋙ Découvrez tous nos conseils et astuces pour prendre soin de votre maison et jardin !

Quel est le taux d’humidité idéal dans une maison ?

Dans une maison à 20 °C, le taux d’humidité recommandé se situe autour de 50 % mais s’il varie entre 45 et 60 %, nul besoin de s’inquiéter. Cependant, la quantité d’eau présente dans l’air dépend des saisons. Il varie en fonction de la température extérieure, du type de chauffage, du nombre d’habitants dans le logement et des activités intérieures notamment. Plus la température est basse, plus le taux d’humidité idéal est bas. En hiver, elle pourra donc être comprise entre 30 et 50 %.

Quel est le bon taux d’humidité dans une pièce ?

Le taux d’humidité n’est pas le même d’une pièce à l’autre. Dans une chambre, comme ce n’est pas une pièce de vie, il doit être compris entre 30 et 50 % et dans le salon, entre 40 et 50 %. La cuisine et la salle de bains sont par nature plus humides donc ce taux se situe entre 50 et 70 %. Une cave doit avoir 65 à 75 % d’humidité pour bien conserver les bouteilles. Si elle est trop humide, voici comment résoudre le problème.

Comment savoir si le taux d’humidité est bon ?

Une maison trop humide a un degré d’hygrométrie supérieur à 65 %. Il peut atteindre les 70 %. Certains signes visibles doivent alerter sur l’état de son air donc si vous n’en remarquez pas chez vous, c’est que le taux d’humidité est correct.

Voici les signes les plus communs que l’on retrouve dans les logements trop humides :

  • les plafonds et les murs ont des auréoles et des tâches
  • l’intérieur des vitres présente de la condensation
  • les objets métalliques se recouvrent de rouille
  • la maçonnerie et notamment les joints se décomposent
  • les peintures s’écaillent et des fissures apparaissent
  • le bois des menuiseries gonfle
  • le papier peint se décolle
  • des champignons, de la mousse, des lichens et de la moisissure sont visibles à l’œil nu ou donnent une odeur à la pièce ou aux placards

Votre état de santé est également un bon moyen de savoir s’il y a trop d’humidité dans votre habitation. Si vous êtes sujet à plus de rhums, maladies ORL ou bronchites qu’à votre habitude, cela peut vous alerter. Les allergies et problèmes respiratoires peuvent également être synonymes d’un trop fort taux d’humidité.

Enfin, il existe un moyen très simple de mesurer le taux d’humidité de votre logement. Il suffit d’acheter un hygromètre en quincaillerie. Mais cet équipement n’est pas fiable à 100 % donc si vous avez des doutes, faites vérifier votre logement par un expert.

Que faire si ma maison est trop humide ?

Une fois les premiers signes d’humidité élevée remarqués chez soi, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Il viendra constater que le degré d’hygrométrie est bel et bien trop élevé et trouvera des solutions. L’une d’entre elles peut être d’investir dans un absorbeur d’humidité. Par ici pour tout connaître sur le sujet. Nous avons plein d’autres astuces pour réduire l’humidité.

Comment éviter que mon logement devienne trop humide ?

Il est possible de maintenir le bon taux d’humidité dans son logement qui peut trop l’être surtout après un dégât des eaux ou des problèmes de fuite, notamment de la toiture. Les habitations anciennes sont plus susceptibles d’être trop humides car elles sont souvent mal isolées.

Les fenêtres et les portes sont le principal moyen de lutter contre. Installez des aérateurs à chaque fenêtre et créez un espace sous les portes. Il faut compter 1 cm de vide sous les portes de chaque pièce sèche, et 2 cm pour les pièces humides (salle de bains, cuisine, toilettes).

Une VMC ou une ventilation positive peuvent également assainir votre logement car il est important de l’aérer régulièrement pour faire partir l’excédent de vapeur d’eau contenu dans l’air.

Source: Lire L’Article Complet