« Age Tendre » sans gueule de bois

  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « Age Tendre » de Clémentine Beauvais, paru le 19 août 2020 aux éditions Sarbacane.

Anne-So Echos de Mots, blogueuse littéraire jeunesse et contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Age Tendre de Clémentine Beauvais, paru le 19 août 2020 aux éditions Sarbacane.

Sa citation préférée :

Une petite chambre tranquille avec vue sur la rue Georges-Perec. Plus de réveils avec les nouvelles déprimantes de La Matinale de France Inter. Plus de catastrophe climatique, plus de présidents fous, plus de meurtres, plus de viols, plus de guerres, plus de réfugiés, plus de drogue. Juste les Beatles en boucle et des robes à jolis imprimés. Ça te dirait?

Pourquoi ce livre?

  • Parce que Age Tendre frappe d’entrée par l’originalité de son format. En effet, l’autrice Clémentine Beauvais fait ici un choix étonnant; celui de nous présenter le rapport de stage de troisième de Valentin Lemonnier, 14 ans. Ce dernier est un jeune homme un peu à part, bourré d’angoisses, très intelligent et observateur. L’audacieux pari est une vraie réussite pour ce roman tendre qui vise toujours juste.
  • Parce que la plume de Clémentine Beauvais, poétique et imagée, se couple à merveille avec le ton naïf et parfois maladroit de Valentin. Le lectorat de l’autrice peut sans difficulté reconnaître le style de cette dernière qui habille son habituelle perfection de maladresses grammaticales charmantes ou de jugements et réactions toutes adolescentes. Il ne faut que quelques pages à Clémentine Beauvais pour nous faire tomber sous le charme de son héros parfois un peu en colère, souvent déphasé et toujours terriblement attachant.
  • Parce que le roman se déroule majoritairement dans l’unité mnémosyne de Boulogne sur Mer : un établissement hospitalier destiné aux personnes âgées atteintes de démence. C’est ici que Valentin doit effectuer un stage civique de 10 mois après son année de 3e. L’environnement, créé de toute pièce pour apaiser les résidents, les replonge dans leurs jeunes années afin de leur offrir une vie moins déstabilisante. Quand Valentin fait une bêtise et promet à une résidente que Françoise Hardy (jeune) va venir chanter au centre, les choses se compliquent… pour notre plus grand plaisir.
  • Parce que s’il offre une plongée originale dans les 60’s, le roman regorge de sujets intemporels: l’amour, la vieillesse, les souvenirs, les couples qui se déchirent, le féminisme, les adolescents qui se cherchent, la sexualité sont quelques-uns des thèmes abordés avec douceur et une sorte de simplicité qui refuse de laisser la place aux jugements. C’est bien écrit, c’est malin, c’est beau et c’est touchant.
  • Parce que c’est un roman magnifique, tant dans le fond que la forme, à la fois drôle et saisissant. L’écriture juste, poétique et si reconnaissable de Clémentine Beauvais n’a de cesse de m’envoûter et de m’alléger le cœur. Je recommande ce petit diamant à tout ceux qui aiment les valses des mots, à ceux qui ont la nostalgie des années passées (parfois même sans les avoir connues) ou encore à ceux qui s’aiment, ne serait-ce qu’un peu, et qui veulent s’offrir une lecture délicieuse.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Valentin est envoyé en stage civique dans un centre pour personnes atteintes d’Alzheimer. Dans cette reconstitution géante des années 1960, l’asolescent apprend à se connaître, à comprendre les autres, et surtout, a aimer (très fort) Françoise Hardy.

Les personnages. Valentin, 14 ans, adolescent attachant et anxieux. Au contact des résidents, de ses collègues et responsables ou encore de ses colocataires, il s’ouvre peu à peu et sort de sa coquille.

Les lieux. Le roman a lieu dans l’unité mnémosyne de Boulogne sur Mer.

L’époque. L’histoire se déroule de nos jours.

L’auteur. Clémentine Beauvais est une autrice française résidant en Angleterre. Diplômée de l’Université de Cambridge, elle est enseignante-chercheuse en sociologie et philosophie de l’enfance à l’Université de York. Elle a remporté de nombreux prix tels que le Prix Sorcières ou le Prix des Incorruptibles.

Ce livre a été lu avec plaisir par Anne-So Echos de Mots,
blogueuse spécialisée dans la littérature jeunesse et ado. « Pour moi, la lecture peut être aussi bien un plaisir personnel dans lequel on court se réfugier qu’une excuse pour échanger et rencontrer d’autres lecteurs. Je suis une amoureuse des mots toujours intéressée par de nouvelles découvertes. »

Acheter ce livre sur Amazon

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Source: Lire L’Article Complet