« Annie au Milieu » d'une famille monstrueusement attachante

  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « Annie au Milieu » de Emilie Chazerand, paru le 25 août 2021 aux Éditions Sarbacane.

Anne-So « Echos de Mots », blogueuse littéraire jeunesse et contributrice 
du groupe de lecture
20 Minutes Livres, vous recommande Annie au Milieu d’Emilie Chazerand, paru le 25 août 2021 aux Éditions Sarbacane.
 

Sa citation préférée :

« On reste là, à se taire. On évite de se croiser du regard. Aucun ne se décide à être le porte-parole des pétochards. On a crié sur tous les toits qu’on aime Annie “plus que tout”. Mais, à haute voix, le petit astérisque ne s’entend pas. Celui qui renvoie à une ligne, taille de police deux, tout en bas. * A l’exception de la dignité, de la réputation. Et uniquement entre les murs de cette maison. »
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce qu’Annie au Milieu est le dernier roman d’Emilie Chazerand et, après le merveilleux
    Falalalala et l’acclamé La fourmi rouge, je l’attendais avec grande impatience ! Une nouvelle fois, l’autrice fait des merveilles et nous offre un roman intimiste à la fois touchant et drôle, désarmant d’honnêteté.
  • Parce que nous faisons la rencontre d’Annie – une adolescente avec un chromosome en plus – et de sa famille. Innocente, douce et adorable, elle est entourée d’une famille qui l’aime terriblement et qui est prête à tout pour elle. La preuve, lorsque l’équipe de majorette éjecte Annie, l’empêchant de participer au défilé du printemps, toute la famille décide de s’improviser majorettes et de tout faire pour qu’Annie puisse défiler comme les autres… et tant pis si c’est un sacré bazar !
  • Parce que la narration alterne entre les points de vue d’Annie, de sa petite sœur et de son grand frère. Velma est effacée et discrète et a beaucoup de mal à trouver sa place, tant dans sa famille qu’à l’extérieur. Si elle aime Annie plus que tout, elle souffre malgré tout de la situation et le lecteur est plongé dans ses pensées empreintes de tristesse et de poésie. Harold, quant à lui, cache à tous qu’il ne va pas bien, qu’il a quitté le lycée et qu’il est amoureux de Camille. Le jeune homme a peur de se révéler tel qu’il est à ses parents déjà bien occupés « avec une fille trisomique ».
  • Parce qu’Emilie Chazerand fait une nouvelle fois des merveilles grâce à un roman intimiste d’une grande douceur et débordant d’amour. Le propos est aussi poétique que cru, aussi tendre que malpoli. L’autrice jongle avec les émotions humaines – des sentiments que l’ont à honte de ressentir à un amour dévorant qui donne des ailes, en passant par des insécurités qui paralysent… Bref, les personnages sont parfaitement imparfaits mais toujours monstrueusement attachants ; impossible de rester impassible face à leurs peurs et leurs joies toujours habilement amenées grâce à une prose délicieuse.
  • Parce qu’Annie au Milieu est un roman coloré et pailleté qui nous plonge dans le quotidien d’une famille gravitant autour d’une Annie au grand cœur. Si les ados se partagent la narration et dévoilent tous les trois leurs difficultés à trouver leurs places, les parents ne sont pas en reste et font tout pour maintenir le navire à flot quelles que soient les tempêtes. Bref, Annie au milieu est un roman intimiste, un joyeux bordel que l’on découvre avec plaisir et une famille que l’on intègre le temps de 300 pages exquises écrites avec une plume aussi délicate qu’acérée. Du très bon !
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Quand l’entraîneuse des majorettes décide qu’Annie et son chromosome en plus ne peuvent pas participer au défilé du printemps, toute la famille décide de s’unir et de devenir la nouvelle équipe d’Annie.

Les personnages. La douce et naïve Annie. L’effacée et perdue Velma. Le révolté et déprimé Harold. La grand-mère, entière et malpolie. Et les parents, toujours aimants, souvent dépassés.

Les lieux. Le roman se déroule en France et plus précisément en Indre-et-Loire.

L’époque. L’histoire a lieu de nos jours, alors que la troupe de majorettes décide de se séparer d’une Annie qui se moque bien du rythme et du compte des pas, tant qu’elle peut danser de tout son cœur et de tout son cœur sur « chékitof » de Taylor Swift !

L’auteur. 
Emilie Chazerand est une autrice strasbourgeoise. A ce jour, elle a signé déjà plus de 43 ouvrages, se spécialisant dans la littérature jeunesse et ado.

Ce livre a été lu avec plaisir par Anne-So Echos de Mots,
blogueuse spécialisée dans la littérature jeunesse et ado. « Pour moi, la lecture peut être aussi bien un plaisir personnel dans lequel on court se réfugier qu’une excuse pour échanger et rencontrer d’autres lecteurs. Je suis une amoureuse des mots toujours intéressée par de nouvelles découvertes. »

Acheter ce livre sur Amazon

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Source: Lire L’Article Complet