Antivax : Un t-shirt avec une étoile jaune vendu sur Amazon fait polémique

Une comparaison entre la vaccination et la Shoah qui n’a pas plu à beaucoup…

Depuis le début de la pandémie, les anti-vaccins, aussi appelés antivax, créent toute sorte de vêtements et goodies, mais certains d’entre eux ont franchi une étape qu’il ne fallait pas… Dimanche, Seamus Blackley, un des ingénieurs de la console Xbox, a posté un lien sur Twitter pour dénoncer un produit vendu sur Amazon. Au prix de 16,99 dollars américains, la plateforme proposait un t-shirt “parfait pour les anti-vaccins, les défenseurs de la liberté médicale et les amoureux de la liberté”. Le problème ? Le modèle affichait “Not Vaccinated” (“Non vacciné”) au centre d’une étoile de David, celle que devait porter les Juifs en Europe lors de la Seconde Guerre mondiale. Un parallèle qu’a fait Jean-Marie Bigard il y a quelques jours et qui a étonné un bon nombre de Français. Cette fois, ce produit n’a pas fait l’unanimité, et ce, à l’échelle mondiale…

Here’s the link: https://t.co/rMsMYP1iPs

Sur les réseaux sociaux, on pouvait lire : “Cher Amazon, un m*rde géant pour toi, de la part de ma famille, et de mon père, un survivant de l’Holocauste, qui étaient terrorisés par les Nazis, abattus dans les rues, assassinés dans des camps de concentration et réduits en esclavage dans des camps de travail”. L’entreprise s’est alors défendue, et indique que le t-shirt était vendu par un vendeur partenaire inscrit sur la plateforme, contrairement à la mention “vendu et expédié par Amazon” qui s’affichait lors de la commande. Le géant américain s’est empressé de retirer le produit de la vente conformément à ce que prévoit leur règlement : “Nous supprimerons également les offres contenant une représentation graphique de violence ou de victimes de violence”. Une affaire qui pourrait faire baisser la cote de popularité d’Amazon, qui séduit de plus en plus de jeunes…

En tant qu’intermédiaire entre le vendeur et le client, il est normal qu’Amazon ai un droit de regard sur ce qui est vendu sur sa plateforme.De plus, les antivax qui veulent se faire du fric en se torchant avec la mémoire des millions de morts de la Shoah c’est juste abject.

Source: Lire L’Article Complet