Apple Watch Hermès, Mickey Mouse, James Bond… Les montres qu'il ne faut pas manquer en septembre

Entre les têtes d’affiche présentes au salon des Geneva Watch Days et les sorties tant attendues de la rentrée, retour sur les temps forts qui ont fait parler d’eux ces derniers jours.

Apple Watch Hermès

Apple Watch Hermès Series 7, boîtier en acier inoxydable argent de 41 mm avec bracelet Gourmette Double Tour Barénia Fauve, Hermès. Renseignements sur Apple.com

Du côté des bracelets Hermès, il y eut au fil du temps le simple, puis le double tour, sans oublier le nylon tissé ou la version sport. C’était sans compter la nouvelle signature visuelle pensée ce mois-ci par la maison sellière pour habiller l’Apple Watch Hermès Series 7 : la gourmette. En ligne de mire, un ruban de cuir Barénia Fauve qui vient, comme à son habitude, habiller le poignet de sa robe au naturel. À une seule différence près puisque ce dernier se mue en maillons de cuir XXL pour apporter une touche graphique et couture à ce néoclassique de l’horlogerie connectée.

Audemars Piguet

Montre Royal Oak Offshore Chronographe Automatique, 42mm, mouvement automatique, boîtier et bracelet en titane, Audemars Piguet, prix sur demande. Renseignements sur Audemarspiguet.com

Alors que les célébrations du cinquantième anniversaire de leur légendaire Royal Oak approchent à grands pas, la manufacture du Brassus offre un double lifting à sa version encore plus sport, la Offshore. D’un côté, un nouveau set de plongeuses allurées au bracelet en caoutchouc texturé. De l’autre, un trio de têtes en acier, titane et or rose qui s’entoure d’une aura vintage proche de celle du modèle original de 1993. On y retrouve donc l’imposant boîtier de 42mm et le joint noir sous la lunette qu’avait dessiné Emmanuel Gueit à l’époque (et non Gérald Genta à qui l’on doit deux décennies plus tôt la naissance de la première Royal Oak).

Bell & Ross

Montre BR05 GMT, 41mm, mouvement automatique, boîtier et bracelet en acier, Bell & Ross, 4990 €. Disponible sur Bellross.com

C’est un lancement qu’on avait senti poindre il y a déjà quelques mois, lorsque la maison horlogère avait mis en orbite sa BR 03-93 GMT en rouge et noir. Une évolution dans le plus pur style des fonctions GMT (pour Greenwich mean time), qui vient équiper les pilotes dès la fin des années 1960 avant de se voir adopter par un plus large public. Quoi de plus naturel que de voir cette évolution appliquée désormais aux courbes tout acier de la montre urban chic BR 05, lancée en 2019 par Bell & Ross, avant que les voyages internationaux ne marquent un long temps d’arrêt. L’occasion de sentir en toute circonstance battre le tempo d’un territoire lointain à fleur de peau.

Omega

Daniel Craig et sa montre Omega dans le prochain James Bond, intitulé “No Time To Die”.

Dernier volet de la saga James Bond à être incarnée par l’acteur Daniel Craig, Mourir peut attendre aura sans doute au passage remporté le titre de film le plus attendu de la décennie. Et pour cause, maintes et maintes fois repoussé par les studios Universal pour cause de crise sanitaire, ce dernier s’apprête enfin à être programmé sur les écrans du monde entier. L’occasion d’y découvrir le garde-temps talisman de l’agent 007, une Seamaster 300 de 42mm en titane au bracelet en maille milanaise ou NATO, bien sûr signée par Omega, partenaire de James Bond depuis GoldenEye en 1995.

Bulgari

Montre Gerald Genta Arena Retrograde with Smiling Mickey Mouse, 41mm, mouvement automatique, en acier et bracelet en caoutchouc, Bulgari, prix sur demande. Limitée à 150 pièces.

Il aura suffi d’un post Instagram dévoilé en cette fin août pour affoler collectionneurs et passionnés. En ligne de mire, le reboot de la mythique marque Gérald Genta par sa maison mère qui l’avait racheté au début des années 2000, Bulgari. Et pour célébrer cette renaissance comme il se devait, Bulgari s’est penché sur l’une des pièces iconiques de l’ancienne collection de ce designer de génie, la Mickey Mouse. Une pièce qui avait défrayé la chronique à son lancement dans les années 1980, avant de très vite passer en collection. La voici désormais remise au goût du jour, sur un mouvement Bulgari de dernière génération à heure sautante et minutes rétrogrades qui affiche certainement déjà un sold-out.

Michel Herbelin

Montre Cap Camarat GMT, 42mm, mouvement automatique, fonctions seconde, date, second fuseau horaire, worldtime, boîtier et bracelet en acier, Michel Herbelin, 1490 €. Limitée à 500 pièces. Renseignements sur Michel-herbelin.com

Une nouvelle équipe de choc à la tête de la maison, un nouveau logo, une flopée de nouveaux garde-temps bien pensés… Si à l’approche des 75 ans de la maison horlogère, Michel Herbelin accélère sa mutation, l’essence de ce style made in France qui a fait sa renommée reste, elle, bien en place. Après avoir lancé une version Diver ou Slim sur la Newport, la Cap Camarat se corse enfin d’une grande complication : une fonction GMT nouvelle pour la maison, doublée ici d’une indication aux heures du monde manuelle. Une grande première qui sera en revanche limitée à 500 pièces.

Source: Lire L’Article Complet