Après Epic, c'est Facebook qui contourne l'App Store

Facebook utilise lui aussi certains subterfuges afin de ne pas avoir à payer la commission de l’App Store, qui peut monter jusqu’à 30%.

Facebook a beaucoup reçu de critiques ces dernières semaines, qu’elles émanent de la lanceuse d’alerte France Haugen, ou plus généralement de personnes inquiètes pour leurs données – notamment du fait du nouveau projet de métavers. Mais la firme de Mark Zuckerberg n’est pas la seule à être l’objet de polémiques dans le secteur de la tech, on peut ainsi citer Apple, dont la commission de 30% sur son App Store ne cesse de faire jaser. Une mauvaise pub sur laquelle compte sûrement Facebook, qui avait d’ailleurs déjà taclé Apple à ce propos, pour passer outre la commission pour certains de ses paiements.

En effet, le réseau social a mis en place un système d’abonnements payants pour les fans de certains créateurs de contenu. Et pour que ces derniers règlent leur participation, Facebook a proposé des liens de paiement ne passant pas par l’App Store. « Nous offrons aux créateurs la possibilité d’orienter les gens vers un site Web pour effectuer leur achat d’abonnements à l’aide de Facebook Pay. Lorsque les gens achètent des abonnements sur ce site Web ou mobile, les créateurs pourront conserver 100 % de l’argent qu’ils gagnent, hors taxes » est-il ainsi expliqué.

Lorsque les gens achètent des abonnements sur ce site Web ou mobile, les créateurs pourront conserver 100 % de l’argent qu’ils gagnent, hors taxes

L’astuce ici est que ce n’est pas le développeur (à savoir Facebook) qui se fait payer, mais bien directement les créateurs de contenu. On est ainsi dans un cas légèrement différent d’Epic Games, et qui pourrait donc avoir trouvé une faille dans les conditions d’utilisation de l’App Store. De quoi mettre Apple en colère !

Source: Lire L’Article Complet