Avant – après : un pied-à-terre parisien de 13 m2 tout confort

Un couple de Grenoblois, agents immobiliers de profession, adore se rendre régulièrement à Paris avec leur petite fille pour quelques jours et profiter de l’agitation de la capitale. Visionnaires, ils ont su saisir une belle opportunité lorsqu’on leur propose de racheter un local vétuste de 13m2 donnant sur la cour arborée d’un immeuble du XXeme arrondissement de Paris, près du Père Lachaise.

Un lieu dégradé qui n’avait pas était entretenu depuis des années et qui servait d’espace de stockage. Mais la localisation et le potentiel ont su les convaincre d’investir et de tout rénover. Repéré sur Houzz.fr, la plateforme de référence qui met en relation les particuliers avec les professionnels de la maison, Nicolas Payet, architecte d’intérieur à la tête de l’agence Marn Déco a su réveiller cette petite surface avec sa palette chromatique propre à son style mais aussi de caser trois couchages, une belle cuisine avec coin repas ainsi qu’une salle d’eau très élégante, le tout dans 13 m2 !  On vous fait visiter les lieux à peine sortis de rénovation. 

  • Avant-après : une maison en plein travaux sauvée par une architecte d’intérieur audacieuse
  • Avant-après : un appartement parisien de 54 m² haut en couleurs

Avant : une entrée vétuste

Comme l’endroit avait servi de grenier, les murs étaient abîmés et humides. Le curage puis la préparation des parois à l’aide de toile de verre enduite a été longue.

Après : une entrée haute en couleurs

Sur cette nouvelle page blanche, débarassée de ses fissures, l’architecte d’intérieur Nicolas Payet a composé un décor de caractère sans craindre l’usage de couleurs franches comme il aime à le faire. Des aplats bleus Klein et lie de vin de chez Ressource peintures, soulignés de blanc, réveillent l’entrée.

Avant : une pièce à la taille limitée

Bien que la surface soit petite, la famille tenait à pouvoir cuisiner et manger sur place.

Après : une belle cuisine colorée avec un coin repas intégré

La cuisine est donc venue s’étendre sur un mur complet avec le coin repas en enfilade. Du mobilier en plaqué chêne a été sélectionné pour son aspect chaleureux, rehaussé par un plan de travail en quartz. Outre les couleurs, le rendu graphique a été travaillé, en particulier avec la récurrence de l’arrondi. « Nous cherchons autant que possible à partir d’un élément qui rappelle l’histoire du bâtiment et avons pris ici les gorges de plafond de l’époque Art déco comme fil rouge », explique Nicolas Payet, l’architecte d’intérieur.

Après : un coin repas façon bistrot

Le coin repas a été installé à la meilleure place puisqu’il se trouve près de la grande fenêtre donnant sur la cour arborée de l’immeuble. Nicolas Payet l’a composé dans le style des bistrots parisiens avec une table guéridon au plateau de marbre et une banquette recouverte de suédine par une tapissière. « Les passepoils blancs de la banquette servent à faire ressortir le volume de l’assise et éviter qu’ils ne se fondent visuellement dans l’aplat du mur », souligne ce professionnel attentif au moindre détail.

Avant : un coin salon à imaginer

Dans l’état vétuste de cette studette, tout était à imaginer. Pour autant, les espaces se sont naturellement dessinés avec une cloison déjà existante. Le coin salon s’est donc pensé à droite de cette paroi. 

Après : un coin salon avec une mezzanine

Sur l’autre côté de la petite surface a été installé le coin nuit qui sert également de salon. L’architecte d’intérieur a réussi à caser trois couchages en mettant à profit les 2,75 mètres de hauteur sous plafond. En partie basse, un lit double s’esquive partiellement sous les rangements qui encadrent un hypnotique cadrage bleu Klein. « En position jour, le lit crée une banquette de 100 centimètres de profondeur, tandis qu’en position nuit, il s’aligne exactement sur la cloison de la salle de bains », fait remarquer Nicolas. Au-dessus, une mezzanine perchée à 1,90 mètre de haut accueille la fillette du couple.

Avant : un point d’eau à exploiter

Il y avait déjà un point d’eau dans la pièce qui a servi à installer la nouvelle salle de bains derrière une verrière reprenant le dessin arrondi des gorges.

Après : une élégante salle d’eau

Face à la porte coulissante apparaît le meuble vasque, traité lui aussi avec des détails arrondis. Sur la gauche se trouvent les toilettes suspendues suivies par la douche de 80×100 cm. L’ambiance couleur diffère un peu, pour mieux différencier la zone tout en poursuivant l’harmonie.

« Les petites surfaces sont des espaces très particuliers car elles nécessitent de faire entrer un programme complet dans un espace limité, ce qui demande de nombreuses recherches pour être inventif » conclut l’architecte d’intérieur de Marn Déco qui signe ici un sans faute.


Source: Lire L’Article Complet