Bono a fait un « black-out » après un dîner arrosé avec Barack Obama

Dans Surrender, sa nouvelle autobiographie, Bono ne manque pas de distiller quelques anecdotes d’anthologie, comme la fois où il s’est effondré dans le lit d’Abraham Lincoln après un dîner arrosé avec Barack Obama. Le chanteur avait eu le plaisir d’être convié à la Maison Blanche en compagnie de son épouse, Ali Hewson.

Et alors que le 44e président des Etats-Unis avait opté pour des cocktails, le leader de U2 avait quant à lui entamé un simple verre de vin… qui lui fut fatal ! Bizarre, nous direz-vous, de tenir aussi mal la bouteille pour un Irlandais. Mais à le lire, Bono souffre d’une intolérance aux salicylates que l’on trouve justement dans le vin. Une intolérance aux effets… soporifiques. 

« Alors que je commençais à m’assoupir, je me suis excusé, et ce qui a eu lieu après est un peu flou », a-t-il écrit dans son livre. « Mais d’après Ali, il s’est écoulé dix minutes avant que le leader du monde libre lui demande, « Bono est parti depuis longtemps. Il va bien ?  » » Ils ont finalement retrouvé l’artiste effondré dans les bras de Morphée et, surtout, dans le lit d’Abraham Lincoln !

Pas convaincu

« Je m’étais endormi dans le confort de nos libertés », commente Bono, avec un indéniable sens de la formule. Une liberté qui n’a en aucun cas courroucé Barack Obama, même s’il s’attendait à trouver en son invité un buveur un peu plus sérieux. D’autant plus qu’il n’a pas gobé une seule seconde cette histoire d’allergie aux salicylates !

« Il pense qu’Ali a inventé ça pour me couvrir. Il raconte qu’il peut me coucher sous la table à ce jeu-là. Foutaises, raconte encore Bono. Mais il est vrai qu’il y va fort sur le Martini. » 

Surrender – 40 chansons, une histoire est d’ores et déjà disponible chez Fayard.

Source: Lire L’Article Complet