Cancer et teintures pour cheveux : le risque de cancer est minime

Alors que l’OMS a alerté sur la présence d’un « probable carcinogène » dans les colorations pour cheveux, des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital de Boston ont temporisé les inquiétudes de développer un cancer.

Selon leur étude, les personnes qui se teignent les cheveux à la maison n’ont pas grand risque de développer la plupart des cancers. On estime à 80% le nombre de femmes aux Etats-Unis et en Europe qui se teignent les cheveux et environ 10% d’hommes. Les chercheurs ont analysé les données de 117.200 femmes de la Nurses’ Health Study aux Etats-Unis, qui inclus un examen sur l’exposition aux teintures pour cheveux. Les femmes n’avaient pas de cancer au début de l’étude et ont été suivies pendant 36 ans.

Les résultats montrent qu’il n’y a pas d’accroissement du risque de développer la plupart des cancers – parmi lesquels la vessie, le cerveau, le côlon, les reins, les poumons, le sang, et la plupart des cancers de la peau et du sein – chez les femmes qui ont déclaré utiliser des kits de coloration permanente, en comparaison à celles qui n’ont jamais utilisé de tels produits.

Cependant, bémol pour les personnes aux cheveux naturellement noirs. Chez elles, l’usage de la teinture pour cheveux a été associé à une légère augmentation du risque d’un type de cancer de la peau, de trois types de cancer du sein, d’un type de cancer ovarien et une augmentation du risque de développer un lymphome d’Hodgkin.

Source: Lire L’Article Complet