Cas contact à l’école : dans quels cas, durée d’isolement ?

Que faire si mon enfant présente des symptômes à la maison ou à l’école, et s’il est considéré cas contact ? Le protocole pour les écoliers, qui n’est pas le même que pour les collégiens et les lycéens.

  • Cas confirmés à l’école
  • Cas contact à l’école dans quels cas ?
  • > Cas contact école primaire
  • > Cas contact collège et lycée
  • Isolement cas contacts à l’école

Cas confirmés à l’école : que se passe-t-il pour les élèves positifs ?

[Mise à jour du 2 septembre à 11h56]. De niveau 2, le nouveau protocole sanitaire à l’école prévoit la fermeture d’une classe dès le premier cas de Covid à l’école primaire. Les élèves positifs sont  isolés pendant une durée minimale de 10 jours (pour les cas symptomatiques à partir de la date des premiers symptômes et pour les cas asymptomatiques, à partir de la date du prélèvement). Si l’élève a toujours de la fièvre au 10ème jour, ce délai est prolongé jusqu’à 48h après la disparition de celle-ci. La réalisation d’un test PCR ou antigénique n’est pas nécessaire pour le retour à l’école, qui se fait, sous réserve de la poursuite du respect strict des mesures barrières

Cas contact à l’école : dans quels cas ?

Cas contact à l’école primaire

En maternelle et en élémentaire, l’apparition d’un seul cas dans la classe implique que tous les élèves sont considérés comme cas contacts. Le processus d’identification et d’isolement des cas contacts est systématiquement engagé dès l’apparition d’un seul cas confirmé au sein d’une classe ou d’un établissement. Dans ces conditions, une analyse au cas par cas est réalisée pour identifier les personnels cas contacts, par exemple en cas de défaut ponctuel du port du masque. Si un enseignant est positif au Covid-19, dès lors qu’il porte un masque grand public de catégorie 1, les élèves de la classe ne sont alors pas considérés comme contacts à risque. “De même, l’apparition d’un cas confirmé parmi les élèves n’implique pas que les personnels soient identifiés comme contacts à risque” précise le ministère de l’Education.

  • Fermetures de classes : dans quels cas ?

    Pour la rentrée du 2 septembre, les classes continueront de fermer dès l'apparition d'un cas positif au Covid-19 dans les écoles. Au collège et au lycée, ce sont uniquement les élèves non vaccinés qui devront rester chez eux pendant 7 jours. Ce qu'il faut savoir.

Cas contact au collège et lycée

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

L’apparition d’un cas confirmé parmi les enseignants, dès lors qu’ils portent un masque, n’implique pas que les élèves de la classe ou les autres enseignants soient considérés comme contacts à risque, même chose si l’élève est cas confirmé et qu’il porte un masque. Un collégien ou lycéen sera néanmoins considéré cas contact à risque si les mesures de protection telles que le port du masque ne sont pas respectées.

Cas contact à l’école : que faire, quelle durée d’isolement ?

  • A l’école primaire, dès l’apparition d’un cas confirmé, la classe est fermée dans les plus brefs délais pour une durée de 7 jours. Les élèves doivent réaliser immédiatement un test de dépistage RT-PCR, RT-LAMP ou antigénique sur prélèvement nasopharyngé. S’il est positif, l’élève devient un cas confirmé. S’il est négatif, l’élève doit respecter une quarantaine de 7 jours et réaliser un second test en fin de quarantaine. Pour les élèves de maternelle, ces tests ne sont pas obligatoires mais ils sont très fortement recommandés. A l’issue de la période de 7 jours, les parents des élèves en école élémentaire doivent prouver que leur enfant a passé un test et qu’il est négatif. A défaut, la quarantaine de l’élève d’école élémentaire est maintenue jusqu’à la remise du test négatif ou à défaut pour une durée de 14 jours.
  • Si le cas confirmé a lieu dans l’école en maternelle ou élémentaire, (en dehors de la classe de votre enfant), le directeur établit une liste des potentiels contacts à risque, qu’il transmet ensuite au service de santé scolaire de la DSDEN. Les parents sont informés que suite à un cas confirmé en dehors de la classe dans l’école, leur enfant a été identifié contact à risque. Par conséquent, si l’écolier n’a pas contracté le Covid durant les deux derniers mois, il est contact à risque élevé et doit respecter une quarantaine de 7 jours à partir du dernier contact avec le cas confirmé. Si l’enfant a été positif au Covid depuis moins de deux mois (il est donc contact à risque négligeable). Il peut alors revenir en classe tout en veillant à respecter scrupuleusement les gestes barrière. Les parents devront déclarer sur l’honneur que leur enfant remplit bien cette condition pour permettre la poursuite des cours en présentiel.
  • Ecole Covid : 12,4 millions d'élèves de retour à l'école

  • Enfant cas contact Covid : quand faire le test, l'isoler ?

  • Au collège et au lycée, les cas contacts peuvent continuer à assister aux cours s’ils sont vaccinés et testés négatifs ou s’ils ont contracté la Covid-19 au cours des deux derniers mois. Les cas contacts non vaccinés doivent observer une quarantaine de 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé. Ils doivent réaliser un test immédiatement puis à l’issue de la période de 7 jours à compter du dernier contact avec le cas confirmé avant de revenir au sein de leur établissement scolaire. Leurs parents doivent fournir la preuve d’un test négatif. A noter que les règles de quarantaine et de réalisation de tests applicables aux personnels sont les mêmes que pour les collégiens et lycéens.

Source: Lire L’Article Complet