Ce qu'il faut retenir la cérémonie des NRJ Music Awards 2021

  • La 23e édition des NRJ Music Awards s’est tenue samedi à Cannes.
  • 4.1 millions de personnes ont suivi la retransmission de la cérémonie sur TF1.
  • Parmi les temps forts de la soirée : l’émotion de Slimane, les deux trophées décernés à Ed Sheeran ou encore la victoire surprise d’Eva en catégorie artiste francophone féminine.

Pas d’aléa du direct ni de coup d’éclat. Les NRJ Music Awards ont fait leur retour samedi soir à Cannes, après une édition 2020 organisée à Paris
pour cause de crise sanitaire, et la cérémonie s’est déroulée sans encombre. Si, côté audiences, avec 4.1 millions de fidèles,
TF1 a été très largement devancé par France 2, qui retransmettait
le match de rugby France – Nouvelle-Zélande suivi par plus de 6 millions de téléspectateurs et téléspectatrices, et un peu moins par France 3 et son Meurtre dans les trois vallées suivi par 4.4 millions de personnes, la première chaîne se félicite d’être leader « sur les cibles principales ». Le show a ainsi glané une part d’audience de 37 % sur la fameuse « Française responsable des achats de moins de 50 ans » et de 40 % sur la tranche d’âge 15-34 ans. Si vous n’étiez pas au rendez-vous devant votre télé, voici ce qu’il faut retenir de ces plus de trois heures d’émission.

Deux trophées pour Ed Sheeran, Coldplay, Vitaa et Slimane

Ed Sheeran a rentabilisé sa venue sur La Croisette. Il est le seul artiste, avec Louane, à avoir chanté deux fois sur scène. Surtout, il est reparti avec deux NRJ Music Awards, celui de l’artiste masculin international et celui de la chanson internationale pour Bad Habits. Coldplay aussi a fait la passe de deux en recevant le trophée de la collaboration internationale – pour son titre avec BTS – et celui du groupe international. Mais Chris Martin et ses compères ne se sont pas déplacés : leur live et discours de remerciement avaient été enregistrés. Côté artistes français, Vita et Slimane ont été les mieux lotis puisqu’ils se sont imposés dans la catégorie « groupe ou duo francophone » mais aussi en « clip de l’année » pour la vidéo de De l’or. Pour rappel, lors de l’émission 2020, ils s’étaient déjà imposés dans ces deux catégories, ainsi qu’en « chanson francophone » avec Avant toi.

L’émotion de Slimane

Celles et ceux qui attendaient des larmes et des remerciements décousus et balbutiés devront attendre la prochaine série des César pour compléter leur collection de séquences lacrymales. Il y a cependant eu un beau moment d’émotion lorsque Slimane est venu, avec Vitaa, recevoir le trophée du groupe ou duo francophone de l’année. Dans sa liste de mercis, il s’est adressé à son acolyte. « C’est notre dernière parce que, bientôt, on va repasser l’un et l’autre en solo, lui a-t-il dit. Je n’ai pas rencontré une chanteuse, je n’ai pas rencontré une amie, j’ai rencontré quelqu’un de ma famille, comme s’il fallait qu’on se trouve. Tu m’as aidé à être quelqu’un de meilleur et tu vas me manquer tous les jours quand on va s’arrêter. » Dans un touchant élan de sincérité, il a glissé qu’il voulait gagner ce NRJ Music Award « pour qu’on ait ce souvenir ensemble une dernière fois ». Amel Bent, elle, a retenu ses larmes, mais après avoir remporté le trophée de la collaboration francophone pour 1, 2, 3 avec Hatik, la chanteuse n’a pas joué les blasées. « Je le dis souvent, on ne gagne pas tout le temps et pourtant, le chemin est bien là, on le parcourt. La dernière fois que j’ai eu un prix, je devais avoir 19 ans, j’avais remercié ma maman. Là j’ai une pensée pour mes enfants, cela veut dire qu’il y a eu du chemin parcouru effectivement. J’ai grandi avec vous, vieilli avec vous », a-t-elle notamment déclaré.

Eva (qui ?), meilleure artiste francophone

Ce fut le moment où chaque téléspectateur et téléspectatrice a ressenti son âge. Le NRJ Music Awards de la meilleure artiste francophone a été attribué à Eva. Si vous vous êtes dit « A qui ? », vous avez sans doute plus de 30 ans. « Je suis super choquée, merci beaucoup, c’est un truc de malade. J’ai 20 ans et je gagne un prix aux NRJ Music Awards, c’est incroyable. (…) Je suis super contente », a déclaré la chanteuse et les plus de 30 ans ont été bien d’accord avec elle sur la dimension surprenante de cette victoire. Sauf que l’artiste ne s’est pas imposée par hasard. Révélée par les chansons Mood et On Fleek en 2018, puis avec l’album Queen en 2019 – disque de platine en France –, confirmée avec Feed en 2020, elle a sorti vendredi son troisième opus : Happiness. La Niçoise a déclaré vouloir inspirer sa génération : « Croyez en vous ! », a-t-elle lancé. En gagnant dans cette catégorie face à Clara Luciani, Louane, Hoshi, Juliette Armanet, Yseult et Wejdene, elle a d’une certaine manière donné l’exemple.

Des remettants sans grande fantaisie, sauf…

Les remettants sont restés très sobres dans leurs propos précédant l’ouverture de l’enveloppe. Les DJ Paulo et Pan ont dérogé à cette règle pour remettre le NRJ Music Award du clip de l’année. « Le clip est un magnifique symbole de résistance, surtout à une époque où, [avec] les nouvelles technologies, la concurrence, est rude. C’est vrai que malgré les plateformes, les podcasts et les réseaux sociaux, le clip ne s’est jamais aussi bien porté. Les clips sont toujours plus innovants, plus modernes et plus ambitieux », a déclaré le duo visiblement à deux doigts de plaider pour que les vidéos musicales soient nommées grande cause nationale 2022 – on a envie d’y voir de l’humour volontaire. Manu Lévy et Keen’V, venus décerner le trophée de la révélation francophone à Naps, ont de leur côté fait dans l’autodérision.

Manu Lévy – On est content d’être là, même si on est en fin de cérémonie

Keen’v – On est un peu les rebuts de la cérémonie

– On n’est pas les rebuts, mais disons que ce n’est pas le Keen’V qu’on a connu en 2017. Les ventes de disques ne sont pas ouf, quoi.

– Excuse-moi, je ne vois pas de quoi tu parles, je suis remonté dixième des ventes, j’ai été disque d’or. Par contre, si ce n’est pas moi le problème, cela peut être à cause de tes sales audiences.

– Non, parce que je te rappelle qu’on est les numéro 1 sur les moins de 60 ans, on est la première radio musicale de France.

Le binôme a ainsi livré un cours magistral sur la manière de se jeter des fleurs en donnant l’impression du contraire.

Les autres gagnants et gagnantes

Outre les trophées déjà évoqués plus haut, la cérémonie a vu DJ Snake l’emporter du côté des meilleurs DJ, Olivia Rodrigo être sacrée révélation internationale et Keen’V être plébiscité pour Evidemment, chanson de l’année. Comme en 2020, Dua Lipa et Dadju ont reçu respectivement le NRJ Music Awards de la meilleure artiste internationale et du meilleur artiste francophone. Le groupe américain Imagine Dragons, lui, a eu droit à un NRJ Music Awards d’honneur.

Source: Lire L’Article Complet