Césarienne : déroulement, cicatrice… en pratique, comment ça se passe ?

Comment se passe un accouchement par césarienne ? Quelles sont les indications ? Quelles sont les suites ? Les explications de la gynéco.

Restez informée

Qu’est-ce qu’un accouchement par césarienne ?

Accouchement par césarienne : définition. L’accouchement par césarienne est une intervention chirurgicale qui consiste à ouvrir l’utérus de la femme enceinte par voie abdominale pour extraire le bébé.

Comment se déroule un accouchement par césarienne ? Voici les différentes étapes :

  • Une sonde urinaire est placée pour vider la vessie,
  • L’abdomen est incisé horizontalement au niveau des poils pubiens. S’il y a déjà une cicatrice de césarienne, le chirurgien rouvrira celle-ci,
  • Les muscles de la paroi abdominale sont écartés (et non sectionnés),
  • La vessie est écartée,
  • L’utérus est incisé verticalement à la jonction entre le col et le corps de l’utérus,
  • La poche des eaux est ouverte ; le liquide amniotique est aspiré,
  • Le chirurgien glisse sa main dans l’utérus, sous la tête du bébé, pour guider celle-ci hors du ventre, tandis que l’équipe soignante appuie doucement sur l’utérus pour faire sortir le bébé,
  • Le cordon ombilical est sectionné ; le pédiatre ou la sage-femme recueille le bébé dans un linge stérile,
  • Le placenta est enlevé,
  • Le chirurgien referme l’utérus puis la paroi abdominale et suture la peau. Un drain est installé si nécessaire.

À savoir. L’accouchement par césarienne peut se dérouler sous anesthésie générale ou (plus fréquemment) sous anesthésie locorégionale – c’est la fameuse péridurale. L’intervention dure environ 30 minutes.

Accouchement par césarienne : quelles sont les indications ?

 » La césarienne est décidée en fin de grossesse, avant le début du travail ou en urgence pour sauver la mère et l’enfant  » explique le Dr. Suzanne Dat, gynécologue médicale. Une césarienne peut ainsi être pratiquée :

  • En cours de travail. À tout moment durant l’accouchement, diverses raisons peuvent faire prendre à l’obstétricien la décision de réaliser une césarienne : anomalies du rythme cardiaque du bébé, stagnation de la dilatation cervicale, passage du cordon ombilical dans le vagin (on parle de procidence du cordon), mauvaise présentation du bébé (par le siège), pathologies maternelles comme le diabète…
  • En-dehors du travail. Durant la grossesse, une césarienne peut être pratiquée en urgence lorsque la santé de la mère et/ou du fœtus est en danger : il peut notamment être question d’une hypertension artérielle sévère, de troubles de la coagulation du sang, d’un placenta praevia, d’un décollement prématuré du placenta, d’un retard de croissance intra-utérin sévère, d’une infection de l’œuf…
  • Par ailleurs, l’accouchement par césarienne peut être programmé, par exemple lorsque le bassin de la mère est trop étroit, lorsque le fœtus est trop gros ou encore lorsqu’un obstacle empêche l’accouchement par voie basse (fibrome, kyste de l’ovaire…).

Peut-on choisir une césarienne  » de confort  » ?  » Il faut se souvenir que, comme l’accouchement par voie basse, l’accouchement par césarienne comporte des risques : ce n’est pas vraiment un choix de  » confort « , répond le Dr. Suzanne Dat. Pour qu’un accouchement par césarienne soit décidé, il faut une vraie raison médicale. Néanmoins, si vous souhaitez un accouchement par césarienne, n’hésitez pas à en parler à votre gynécologue ou à votre sage-femme, partagez vos inquiétudes / vos attentes. « 

Césarienne : quelles sont les suites ? Comment est la cicatrice ?

Bonne nouvelle :  » la cicatrice post-césarienne est esthétique : l’incision est horizontale et se perd dans les poils pubiens, elle est quasi-invisible  » précise le Dr. Suzanne Dat.

À la maternité, après l’accouchement, une infirmière ou une sage-femme se chargera du pansement de la cicatrice de césarienne, une fois par jour. Par la suite (en moyenne : vers le 7ème jour après l’accouchement), un médecin retirera les fils de la cicatrice.

À savoir. Durant les quelques jours qui suivent un accouchement par césarienne, il ne faut surtout pas se lever / se redresser seule ; une aide est nécessaire. Les douches sont interdites avant le 3ème jour suivant l’accouchement ; les bains, eux, ne sont pas autorisés avant la 3ème semaine.

Et aussi… La cicatrice de césarienne peut s’infecter : elle devient alors rouge, gonflée, avec du pus qui suinte et éventuellement de la fièvre. Le médecin prescrira des soins locaux et éventuellement des médicaments antibiotiques.

Après un accouchement par césarienne, l’utérus est particulièrement sensible, surtout lors des deux premiers jours de l’allaitement (car la succion stimule les contractions utérines). Contre les douleurs, des médicaments analgésiques pourront être administrés, par exemple par voie intraveineuse.

Peut-on accoucher par voie basse après avoir accouché par césarienne ? Oui.  » Il est possible d’avoir un bébé par voie naturelle après un accouchement par césarienne, répond le Dr. Suzanne Dat. À la fin de cette nouvelle grossesse, l’obstétricien vérifie que l’accouchement par voie basse est envisageable. En revanche, après 3 accouchements par césarienne, il est hasardeux d’être enceinte une quatrième fois, car il y a un risque de rupture de la cicatrice pendant la grossesse : lors du 3ème accouchement par césarienne, l’obstétricien pourra donc proposer une ligature des trompes à la patiente, et l’effectuera après avoir recueilli son accord. « 

Merci au Dr. Suzanne Dat, gynécologue médicale en charge de la formation continue au sein de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale (FNCGM).

À lire : Le grand livre de ma grossesse – Collège national des gynécologues et obstétriciens (CNGOF), éd. Eyrolles.

Source: Lire L’Article Complet