Cette faille de l'iPhone vous entraîne dans une spirale infernale

Un nouvelle faille de l’iPhone pointe le bout de son nez et peut vous entraîner dans une spirale infernale. Une faille liée aux appareils HomeKit portant un nom extrêmement long, 500 000 caractères selon le chercheur en sécurité à l’origine de la découverte.

Apple a beau être une multinationale puissante, ses appareils n’échappent pas aux failles. C’est le cas de sa gamme de smartphones puisqu’un bug provoque le redémarrage en boucle de l’iPhone et autres appareils sous iOS. Une véritable spirale infernale dévoilée par Trevor Spiniolas, chercheur en sécurité. L’homme déclare : « Ce bug n’est pas bien pris en charge et présente un risque sérieux depuis plusieurs mois sans qu’un correctif complet ne soit apporté ». Ce dernier veut informer les utilisateurs de la vulnérabilité. Cette faille de l’iPhone est appelée DoorLock. Un bug bloquant irrémédiablement votre smartphone même si des solutions temporaires existent.

Une spirale infernale à cause de cette faille de l’iPhone

La faille constatée par le chercheur en sécurité concerne iOS 14.7 jusqu’à 15.2. Cette faille fait redémarrer en boucle un iPhone, ou un iPad, connecté à un produit HomeKit portant un nom très long, 500 000 caractères lors des tests de Trevor Spiniolas, depuis l’application Maison. Tous les appareils connectés sont affectés et restaurer votre smartphone ne sert à rien. Car si le produit HomeKit malicieux est lié à votre compte iCloud, une simple connexion relance la machine infernale. Parmi les solutions, le chercheur en sécurité recommande de désactiver l’option Commande de Maison dans les réglages de votre appareil. L’autre recommandation, moins évidente, est de ne pas se connecter à votre compte iCloud lors de la remise à zéro de l’iPhone.

Mais quel danger pour vous ? Après tout, personne ne s’amuse à nommer son HomeKit avec 500 000 caractères. Une personne mal intentionnée peut envoyer une invitation pour se connecter à un appareil au nom malveillant. Avec un mail frauduleux, par exemple. Trevor Spiniolas a déjà prévenu Apple mais selon lui, la firme de Cupertino ne prend pas conscience du danger. L’entreprise aurait prévu une mise à jour corrective pour la fin d’année 2021 mais nous sommes en janvier 2022 et toujours rien. L’homme déclare que « ce bug est géré de façon bien trop légère mais présente un risque avéré pour les utilisateurs ». Reste à savoir quand Apple agira contre ce bug.

Source: Lire L’Article Complet