Comment bien conserver le miel ?

Riche en sucre naturel et en eau, le miel fait partie des aliments qui se conservent le plus longtemps. Mais pour garder sa texture et son parfum, mieux vaut le bichonner !

Il sucre nos tisanes, nappe nos tartines, relève nos sauces et nos marinades… Aromatique et plein de douceurs, celui que l’on surnomme aussi « le nectar des dieux » nous accompagne au quotidien dans la cuisine. Si le produit phare de la ruche se conserve naturellement très longtemps, il convient toutefois d’adopter certains gestes pour ne pas détériorer sa qualité.

Comment conserver le miel une fois ouvert ?

Les miels liquides doivent être entreposés dans des bocaux hermétiques (en verre ou en plastique) dans un endroit sombre et sec. La température idéale ? Environ 23 °C pour prévenir la cristallisation. Les versions plus solides et/ou crémeuses supportent, quant à elles, très mal les températures trop élevées (plus de 25 °C). Mieux vaut donc les stocker à l’abri de la lumière dans un endroit plus frais, comme une cave ou un garage, si et seulement si, ces derniers ne sont pas trop humides.

Est-ce que le miel se met dans le réfrigérateur ?

De nature plutôt frileux, le miel aime davantage la sécheresse et la température du placard plutôt que l’atmosphère du frigo. Si vous souhaitez tout de même le mettre au frais, placez le bocal dans le bac à légumes en bas du réfrigérateur pour éviter les trop basses températures.

Peut-on congeler du miel ?

Lorsqu’on le place au congélateur, le miel perd à la fois son parfum et ses vertus notamment sur les plans vitaminique et enzymatique. En congelant votre « or jaune », le risque est d’en consommer en trop grande quantité puisqu’il sera plus difficile à doser. Nutritionnistes et dentistes s’accordent à dire que la consommation de grandes quantités de miel congelé peut entraîner des problèmes digestifs voire des caries. Et puisque le miel se conserve naturellement longtemps, il n’y a pas d’intérêt à le congeler. On évite donc…

Comment conserver le miel pour qu’il ne cristallise pas ?

Pour que le miel reste liquide, il faut savoir respecter les bonnes températures de stockage. Chaleur ou fraîcheur pourrait accélérer le processus de cristallisation… Ce phénomène naturel peut se déclencher plus ou moins rapidement selon son origine florale. Par exemple, les miels de colza, de bruyère ou encore de trèfle (plus riches en glucose) cristalliseront plus vite que les miels d’acacia ou de sapin.

Quelle est la durée de conservation du miel ?

Bien qu’il n’ y ait pas de date de péremption à proprement parler, le miel doit être consommé rapidement pour ne pas perdre en qualité. Les versions liquides peuvent être consommées dans les six mois après ouverture. Quant aux solides, ils doivent être conservés pour une durée de deux ans maximum selon la législation en vigueur en France.

Source: Lire L’Article Complet