Comment embellir l'extérieur de sa maison (et nos conseils pour rénover la façade)

Toutes nos astuces et idées pour donner de l’allure et apporter une belle modernité à vos façades, allées et terrasses.

Restez informée

Rénover la façade de la maison

Poser un diagnostic

Avant toute chose, examinez soigneusement la façade : a-t-elle besoin d’un simple nettoyage puis d’un coup de peinture, ou faut-il envisager un chantier plus lourd ? Porte-t-elle des traces d’humidité ? Dans ce cas, vérifiez aussi l’état des gouttières. Avez-vous remarqué des fissures ? L’expertise d’un maçon est peut-être à envisager et, dans tous les cas, la pose de témoins est nécessaire.

A savoir. Si l’enduit est poreux ou se décolle il va sans doute falloir le faire tomber et en poser un nouveau.

Modifier son aspect

La maison a été recouverte autrefois d’un épais enduit, vous avez envie de retrouver une façade de pierre. Sachez que c’est un travail fastidieux, faisable si vous disposez d’un échafaudage ou à déléguer. Attention à vous conformer au style de la région et vérifiez auprès de la mairie qu’il n’y a pas de restriction si vous souhaitez moderniser la façade avec des bardages.

A savoir. Si vous envisagez le percement de fenêtres ou d’élargir une porte, il faut faire une déclaration de travaux.

Isoler par l’extérieur

C’est peut-être le moment de réaliser ces travaux. L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est sans doute la solution la plus efficace pour faire baisser la facture de chauffage sans réduire la surface habitable, et améliorer par la même occasion le confort acoustique. Cette opération relativement lourde bénéficie d’une aide gouvernementale.

Renseignements sur maprimerenov.gouv.fr et auprès de l’Agence nationale de l’habitat.

Embellir l’extérieur de la maison

Agrémenter les façades de déco murales

Décorations en céramique ou en métal, sculptures ou bas reliefs prennent peu à peu la place des traditionnels tableaux et apportent une note d’originalité dans la maison. De la même manière, on peut installer sur les façades trophée, miroirs ou de même des carreaux de ciment à la manière d’un tableau graphique.

Prolonger le salon

Installez des protections au-dessus des portes et portes-fenêtres est une bonne solution pour se protéger des aléas de la météo. C’est aussi un moyen d’agrandir l’espace de vie sur l’extérieur. Privilégiez les solutions légères et peu couteuses à mettre en œuvre : voile d’ombrage, pergola de canisses.

Eclairer les abords

Bornes rechargeables, détecteurs de présence, spots directionnels… S’ils facilitent la circulation, ils permettent aussi de mettre en scène les lieux. Soignez votre éclairage pour baliser un chemin, souligner la façade avec des intensités variables, voire jouer avec une palette de couleurs modulables depuis une appli.

Délimiter les espaces

Pensez à organiser les zones d’activité aux abords de la maison en fonction de leur orientation : le recoin cuisine avec barbecue ou plancha, l’espace salon. Pour les différencier, installez une estrade, posez des matériaux différents au sol ou servez vous de plantations en pleine terre ou en pots.

Jouer avec les végétaux

Plantes grimpantes plantées en pleine terre aux pieds des murs, pots et jardinières au bord des fenêtres, les plantes agrémentent facilement les abords de la maison. Pour plus d’élégance, limitez les couleurs.

Redonnez de l’allure à votre maison

Misez sur la couleur

Un nouvel enduit, un crépis tout neuf, et l’allure de la maison s’en trouve complètement modifiée surtout si on mise sur des coloris chaleureux, dans la gamme des terracotta par exemple. On peut se contenter de mettre en couleur ses menuiseries, portes et fenêtres.

En pratique : dans tous les cas, attention, les PLU (Plan Local d’Urbanisme) restreignent parfois la palette de couleurs autorisées. Renseignez vous en mairie.

Travaillez l’entrée

Si possible, prévoyez un auvent afin de faire patienter vos visiteurs à l’abri ; pour le moins, soigner l’encadrement de la porte d’entrée avec de belles plantes en pot.

En pratique : il existe en magasin de bricolage toutes sortes de auvents en verre, en bois, classique ou très moderne, avec éclairage intégré ou pas. La fourchette des prix va de 50€ à plus de 1.000€. Jolie sélection à moins de 300€.

Tracez le chemin

Pour éviter d’avoir les pieds trempés et boueux, ménagez une allée depuis le portail d’entrée. Dallage, stabilisé (mélange de gravier, de sable et de liant) ont l’avantage d’exiger peu d’entretien mais ont un look très contemporain et leur mise en œuvre est relativement couteuse.

En pratique : l’option gravier (le choix est vaste) est une bonne alternative. Pour éviter au maximum les corvées de désherbage, placez dessous une toile géotextile, et misez sur une épaisseur d’au moins 10 cm de graviers.

Habillez les fenêtres

A défaut de repeindre la façade, on peut se contenter de changer la couleurs de ses volets surtout s’ils sont en bois. En secteur protégé, vous aurez sans doute l’obligation de vous conformer au choix de l’architecte des monuments historiques.

En pratique : si vous faites un choix qui sort de l’ordinaire, faites un test sur un volet et regardez le rendu au fil de la journée et suivant les différentes orientations des façades.

Travailler l’éclairage

A l’extérieur comme à l’intérieur, on doit pouvoir moduler l’éclairage en fonction de ses besoins, souligne Eugénie Cuvilly, chef de projet conception chez Little Worker. Peut-être plus encore d’ailleurs, car au jardin la lumière tombe très progressivement. prévoyez une base suffisamment forte pour y voir clair en pleine nuit à compléter avec plusieurs lampes nomades ou de plus faibles intensités. Elles permettront de donner du style à toutes les heures de la soirée.

L’avis de l’expert

Pierre Adrien Lagneau, chef Jardinier chez Truffaut

La vigne vierge et le lierre qui s’accrochent tout seuls aux façades et poussent de près d’un mètre par an. Ce sont aussi de formidables isolants phoniques et acoustiques. Ils permettent même de se protéger de l’humidité. On les évitera lorsque la façade est un peu endommagée car ces plantes s’infiltreront dans les anfractuosités au risque de les aggraver. Prévoyez de les tailler régulièrement pour éviter qu’elles endommagent gouttières et toiture. On peut opter aussi pour un rosier remontant pour les façades ensoleillées ou un hortensia grimpant pour celles exposées au Nord.

A lire aussi :

⋙ Quelle plante grimpante pour habiller ma façade ?

⋙ Quelles parties de la maison isoler en priorité pour se préserver de la chaleur ?

⋙ Comment choisir sa porte d’entrée ?

Source: Lire L’Article Complet