Comment et quand tailler une glycine ?

La glycine est une plante facile à entretenir qui se développe sur tous les types de sols ou presque… Plante grimpante exubérante, considérée comme une liane, qui peut prendre de belles proportions, la glycine a la particularité de faire ses fleurs sur les pousses de un an. Ces nouvelles pousses sont reconnaissables à leur couleur verte et leur emplacement, généralement aux extrémités des bougeons terminaux. Si ces dernières ne sont pas taillées, les fleurs s’épanouiront en s’éloignant de la charpente. Pour éviter cette floraison inesthétique, il est indispensable de tailler la plante, surtout si cette dernière est arbustive.

Si la glycine ne demande pas véritablement de grands chantiers d’entretien, il faut néanmoins la tailler plusieurs fois dans l’année. Ces tailles, effectuées selon les saisons, ont chacune un but particulier comme optimiser la floraison, favoriser la multiplication des bourgeons, harmoniser sa silhouette et maîtriser son développement. En effet, une glycine laissée à l’abandon se développera sans aucun problème mais le résultat esthétique pour embellir le jardin ne sera guère au rendez-vous…

Quand tailler une glycine pour avoir des fleurs ?

Les tailles de la glycine s’opèrent en trois temps sur une année.

La taille d’hiver de la glycine est prévue pour stimuler la multiplication des bourgeons. Réalisée hors période de gel, cette taille spéciale avant la floraison, favorise la production des bourgeons. Le principe de cette taille est de rabattre les jeunes pousses latérales d’un an à 2 ou 3 yeux – soit environ 25 cm – du dernier bouton. Il est nécessaire de reproduire ce geste sur l’ensemble de sa structure. Ceci permettra aussi d’éclairer et d’aérer la plante tout en assurant une prochaine floraison homogène et généreuse. La taille d’hiver permet également de conserver une forme belle et généreuse, un aspect d’autant plus important lorsque la glycine est arbustive.

La taille de printemps de la glycine qui s’effectue au mois de mars à pour but de favoriser la floraison. Elle s’effectue donc au moment de la montée de la sève. Elle a pour but de stimuler la formation de nouveaux bourgeons, et donc de multiplier les grappes de fleurs qui sont le charme même de cette plante. Pour cela, il faut réduire la longueur des nouvelles pousses en leur laissant jusqu’à 30 cm de longueur.

La taille d’été de la glycine permet quant à elle de maintenir sa belle silhouette en raccourcissant les branches latérales les branches principales tout en conservant les branches dites « branches charpentières ». Un entretien particulier qui garantit une floraison plus condensée près de la charpente.

Qu’est-ce que la taille de rajeunissement ?

Comme tous les végétaux, la glycine peut perdre en vitalité avec les années et doit nécessairement subir un petit lifting au-delà de dix ans avec une taille de rajeunissement. Celle-ci consiste à sectionner un des ses troncs au ras du sol afin que l’arbre reprenne de la vigueur et se régénère 

Comment tailler une glycine à la manière d’un arbre ?

Qui n’a jamais été émerveillé devant un arbre aussi unique avec son tronc noueux et sa floraison en cascade ? Pour permettre à la glycine de se transformer en arbre, il sera nécessaire de la tuteurer en réunissant ses tiges principales sur un seul et même piquet et en coupant les rameaux de sa base. Cette opération s’effectue l’année suivant sa mise en terre. La hauteur du piquet déterminera celle du tronc, mais il est conseillé de ne pas excéder 2 m 50.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour entretenir votre glycine et profiter de sa floraison en cascade délicatement parfumée dès le printemps.

  • Géranium : plantation, floraison, entretien…
  • Tout savoir sur la tulipe

Source: Lire L’Article Complet