Cordon ombilical : tout ce qu’il faut savoir pour en prendre soin

A peine bébé a-t-il poussé son premier cri qu’il faut déjà couper le cordon ombilical, précieux lien avec sa maman et symbole de la vie intra-utérine. Le cordon fait ensuite l’objet de toutes les attentions. Comment en prendre soin et comment réagir en cas d’infection ? Les réponses d’Emilie De Meis Pagni, sage-femme.

Restez informée

Les soins du cordon ombilical sont souvent une source de stress pour les jeunes parents. Crainte de mal faire ou de provoquer une douleur chez le nourrisson, autant d’inquiétudes bien légitimes. La sage-femme se veut pourtant rassurante. “Les infections sont très rares“, assure-t-elle.

Le cordon ombilical : à quoi sert-il ?

Le cordon ombilical est un lien entre la maman et son bébé. Il permet d’assurer l’oxygénation du foetus. Il lui apporte les nutriments dont il a besoin et assure également l’élimination des déchets. Long d’une cinquantaine de centimètres, il est attaché au placenta et relié au nombril du bébé. Pendant longtemps, on a coupé le cordon dès les premières secondes suivant la naissance (bien souvent en demandant au papa s’il voulait s’en charger !) en procédant d’abord à un clampage, c’est à dire en posant une pince pour interrompre la circulation, avant de le couper. Les préconisations en la matière ont changé ces dernières années et on recommande désormais d’attendre quelques minutes que le cordon ait cessé de battre avant de le couper.

Cordon ombilical : quand va-t-il tomber ?

Si on ne le touche pas, le cordon ombilical tombe généralement naturellement dans les 10 à 15 premiers jours de vie“, explique la sage-femme. Grâce aux bactéries naturelles présentes dans le cordon, ce dernier va tout simplement se nécroser puis tomber. Un processus naturel qui, même si l’aspect extérieur du cordon peut effrayer, n’est pas du tout inquiétant.

Comment faire les soins du cordon ?

Sur ce point, les avis divergent ! “Il y a de nombreuses discussions à ce sujet et tout le monde n’est pas d’accord sur l’attitude à avoir concernant les soins du cordon“, observe Emilie De Meis Pagni. Cette dernière recommande tout simplement…de ne rien faire ! “En l’absence de signes infectieux, l’idéal est de ne pas toucher le cordon et de laisser les bactéries naturelles faire leur travail“, assure la spécialiste. On se contente alors de s’assurer que la zone est bien sèche, et on applique éventuellement un peu de sérum physiologique pour enlever les croutes. “Pendant le bain on nettoie le cordon avec de l’eau savonneuse puis on le sèche délicatement avec une compresse. Je ne recommande pas du tout l’utilisation de l’éosine pour sécher la zone du cordon, elle empêche de déceler les éventuelles infections“, explique la sage-femme.

Cordon ombilical infecté : comment réagir ?

Dans des cas très rares, il arrive qu’une petite infection survienne au niveau du cordon, on parle alors d’omphalite. Il est important d désinfecter régulièrement, au minimum une fois par jour, avec un antiseptique local. Dans tous les cas, mieux vaut en parler avec le pédiatre rapidement afin d’éviter une surinfection.

Merci à Emilie De Meis Pagni, sage-femme et consultante en lactation IBCLC

A lire aussi :

⋙ Bébé hypotrophe : quelles sont les causes de l’hypotrophie ?

⋙ Accouchement : il faudrait attendre un peu avant de couper le cordon ombilical

⋙ Bébé : comment soigner son nez qui coule ?

Source: Lire L’Article Complet