Covid-19 : certains malades développent une "immunité surhumaine"

Immunité. C’est le mot clé qui permettrait d’endiguer la pandémie. Qu’elle soit vaccinale ou naturelle, tout le monde ne développe pas la même.

Ces derniers mois, plusieurs scientifiques américains se sont penchés sur le sujet et ont découvert que certaines personnes ayant été infectées ont développé une immunité supérieure à la moyenne.

Une “immunité surhumaine” à la Covid-19 : qu’est ce que ça veut dire ?

Cette “immunité surhumaine” – comme la qualifient certains scientifiques – concerne les personnes produisant un taux élevé d’anticorps lorsqu’elles sont contaminées – avec une grande flexibilité. Cela signifie qu’elles sont capables de lutter contre les variants, comme le variant Delta, qui circulent déjà et ceux susceptibles d’émerger dans les mois à venir, selon une étude publiée en juin dans la revue Nature.

“C’est un peu plus spéculatif, mais je soupçonne aussi qu’ils auraient un certain degré de protection contre les virus de type SRAS qui n’ont pas encore infecté les humains”, a ajouté Paul Bieniasz, virologue à l’Université de Rockefeller aux Etats-Unis, à la radio publique américaine NPR.

Qui est concerné ?

Ces personnes capables de développer une grande  immunité face à la Covid-19 sont souvent celles ayant déjà été infectées et vaccinées par la suite. Les scientifiques l’appellent l’”immunité hybride“.

“L’’immunité hybride contre le SRAS-CoV-2 semble être d’une puissance impressionnante”, note l’immunologue Shane Crotty dans la revue Science.

“Je pense qu’ils sont dans la meilleure position pour combattre le virus. Les anticorps présents dans le sang de ces personnes peuvent même neutraliser le SRAS-CoV-1, le premier coronavirus, apparu il y a 20 ans. Ce virus est très, très différent du SRAS-CoV-2”, explique de son côté Theodora Hatziioannou, également virologue à l’Université de Rockefeller.

Des études complémentaires devront être menées pour préciser le profil de ces personnes.

  • Covid-19 : l’échappement immunitaire pourrait remettre en question l’efficacité des vaccins
  • Covid-19 : non, la vaccination n’empêche pas d’être contaminé

Source: Lire L’Article Complet