Covid-19 : L'Institut Pasteur cherche des volontaires pour tester un suppositoire contre le virus

On vous donne toutes les infos concernant ces essais cliniques. 

Si près de 50 000 décès auraient été évités grâce à la vaccination en France, l’Institut Pasteur cherche une solution alternative : le clofoctol en suppositoire dans la prévention de l’hospitalisation ainsi que dans la prise en charge précoce de patients atteints du coronavirus. Cette molécule doit être administrée sous forme de suppositoire, et ce, deux fois par jour pendant cinq jours. Elle serait “particulièrement efficace pour inhiber la réplication du virus”, selon l’Institut Pasteur. Hier, l’institut a annoncé avoir recruté son premier volontaire pour cette recherche selon nos confrères du HuffPost et les scientifiques en cherchent d’autres.

???? L’@institutpasteur de Lille cherche des patients pour l’essai clinique d’un possible traitement contre le #Covid19. Une molécule de #clofoctol doit être administrée aux patients sous forme de suppositoire, à raison de deux par jour pendant 5 jours.https://t.co/BIJKHXp0MF pic.twitter.com/a0yTUYYxAb

Pour contribuer à cette étude, l’Institut souhaite recruter “entre 350 et 700 patients” par le biais de médecins généralistes et de laboratoires. Pour le moment, les recrutements se feront dans les Hauts-de-France, mais l’Institut cherche à les étendre “à d’autres régions, notamment aux Antilles”, a précisé le Professeur Xavier Nassif, directeur général de l’Institut qui affirme qu’en dépit des progrès de la vaccination en France “tout le monde reste motivé, car on ne sait pas comment cette épidémie va se finir”, et que “tous les pays n’ont pas le même accès à la vaccination”, a-t-il insisté. En effet, malgré le système Covax, de nombreux pays pauvres n’ont pas accès aux fameuses doses. Toute solution est donc bonne à prendre.

Source: Lire L’Article Complet