Covid-19 : pourquoi il faudra continuer à porter le masque quand le vaccin sera disponible

Selon le ministre de la Santé Olivier Véran, le port du masque et les gestes barrières seront toujours de mise pendant encore “plusieurs mois”, même lorsque que le vaccin contre la Covid-19 sera accessible au grand public.

Restez informée

Le port du masque est essentiel pour lutter contre la Covid-19. Depuis plusieurs mois, les Français portent ce bouclier facial pour se protéger et protéger leur entourage. Et ils vont devoir s’habituer à utiliser cette arme précieuse contre le virus durant encore quelques temps. Un relâchement des gestes barrières ne sera pas possible, même lorsque la vaccination contre le coronavirus sera disponible, a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran, ce 3 décembre, lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre Jean Castex.

Le vaccin permet de réduire les formes graves de Covid-19

Olivier Véran a expliqué que “le vaccin représente un formidable espoir”. Cependant, “à ce stade, nous devons faire preuve de la plus grande prudence. D’abord parce qu’il y a un certain nombre d’étapes qu’il nous faut franchir avant d’autoriser et distribuer les vaccins. Ensuite, au cours des prochains mois, le vaccin ne changera pas fondamentalement le cours de l’épidémie”, a-t-il signalé.

“Faire baisser les formes graves de Covid-19est l’objectif premier du vaccin, a rappelé le ministre de la Santé. Cela permettra d’éviter “la saturation des hôpitaux et laisser du temps aux soignants pour les autres patients.”

Covid-19 : “on va garder le masque pendant plusieurs mois”

Olivier Véran a demandé à la population française de continuer à faire preuve de vigilance. “Oui on va garder le masque, oui on va garder les gestes barrières et ce, pendant plusieurs mois”, en particulier car “la vaccination est progressive, elle va prendre plusieurs mois pour couvrir toute la population, il y aura des personnes vaccinées et d’autres non. De plus, il ne garantit pas qu’il évite la transmission du virus, c’est à l’usage que nous le saurons.”

“Il nous faudra donc rester ensemble vigilants, par exemple maintenir les gestes barrière, continuer de se faire tester, procéder au traçage des cas contacts, à la mise à l’abri quand on est positif, bref, nous resterons pendant certains mois en prise avec la réalité qui est la nôtre depuis quelque temps déjà”, a-t-il poursuivi.

Covid-19 : “s’immuniser contre les peurs”

Le ministre de la Santé a par la même occasion appelé les Français, dont la plupart se méfient du vaccin contre la Covid-19, de “s’immuniser contre les peurs” avant de “s’immuniser contre le coronavirus”. “Le vaccin contre la peur, c’est la connaissance et c’est la bonne compréhension”, a-t-il insisté. Il a promis que les Français disposeraient du même niveau d’information que le gouvernement.

Source: Lire L’Article Complet