Covid-19 : quel est ce nouveau traitement acheté par la France pour lutter contre les formes graves ?

La France vient de dépenser plusieurs millions d’euros pour obtenir un traitement qui vise à réduire les risques de formes graves de la maladie. Un moyen de prévenir la saturation des hôpitaux, en cas de regain de circulation du virus sur le territoire. Découvrez quelles sont les conditions pour en bénéficier.

Restez informée

Alors que la situation sanitaire s’aggrave dans certaines régions, et que de nouvelles restrictions ont récemment été mises en place par le gouvernement pour tenter de ralentir la circulation du virus sur le territoire, un nouveau traitement contre les formes graves de la Covid-19 arriverait prochainement en France.

Covid-19 : quel est ce nouveau traitement bientôt disponible en France ?

Fabriqué par le laboratoire américain Eli Lilly, le Bamlanivimab vise à réduire les risques de complications chez les personnes susceptibles de développer une forme sévère de la maladie. Sa particularité ? Il est formulé à base d’anticorps monoclonaux, qui vont “empêcher la pénétration du virus dans les cellules”, lutter ainsi contre sa réplication et le neutraliser “à la phase précoce de l’infection”, comme le précise le site du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Sur France 2 hier soir, le Docteur Damien Mascret, expliquait que ce traitement pour lequel la France a dépensé 170 millions d’euros, “réduit de 70% le risque d’être hospitalisé”, et entre donc dans la stratégie du gouvernement qui vise à prévenir la saturation des hôpitaux.

L’administration de ce médicament aux patients à risque se fera en milieu hospitalier et sous perfusion, avec une surveillance particulière pour déceler une éventuelle réaction allergique.

Bamlanivimab : qui peut bénéficier de ce traitement aux anticorps monoclonaux ?

Le coût de ce traitement à base d’anticorps monoclonaux étant élevé, toutes les personnes contaminées par le virus ne pourront en bénéficier. Les personnes fragiles, susceptibles de développer une forme grave de la maladie, et étant à un stade précoce, pourront bénéficier en priorité d’une perfusion de Bamlanivimab.

Les conditions d’éligibilité sont les suivantes :

  • Avoir été testé positif à la Covid-19
  • Être à un stade précoce de la maladie (avoir des symptômes depuis maximum 5 jours)
  • Souffrir d’une pathologie chronique (obésité, diabète, hypertension, etc)
  • Présenter un déficit de l’immunité (lié à une pathologie ou à des traitements)

Si ces conditions d’éligibilité vous concernent, contactez au plus vite votre médecin généraliste ou SOS Médecins, afin d’être orienté au mieux pour une prise en charge rapide.

Source : www.solidarites-sante.gouv.fr

Source: Lire L’Article Complet