Dans quelle position prendre un médicament pour qu'il agisse plus vite ?

Si vous souhaitez que vos médicaments agissent plus rapidement, peut-être devriez-vous tester cette astuce proposée par des chercheurs américains.

Restez informée

Maux de tête, maux de ventre, maux de dents… Quand on prend un médicament, on espère évidemment qu’il agisse le plus vite possible ! Pour réduire la « durée d’atteinte » de nos médicaments – c’est-à-dire le temps nécessaire pour qu’ils parviennent dans le flux sanguin, donc qu’ils soient efficaces – des chercheurs de l’université Johns-Hopkins, à Baltimore, conseillent une astuce étonnante : prendre nos comprimés… allongés sur le côté droit.

Ça semble bizarre, c’est pourtant tout à fait scientifique. Les chercheurs américains, qui publient leurs travaux dans la revue spécialisée Physics of Fluids, ont développé un modèle (baptisé StomachSim) capable de simuler le fonctionnement de l’estomac humain.

Grâce à lui, les chercheurs ont pu observer le trajet d’un médicament pris par voie orale. « La plupart des comprimés ne commencent à avoir un effet sur la santé que lorsque l’estomac libère son contenu dans l’intestin grêle, expliquent-ils. Aussi, pour être efficaces rapidement, les médicaments ingérés doivent atterrir le plus près possible de la partie inférieure de l’estomac, l’antre.« 

La meilleure position pour avaler un médicament

Les scientifiques ont donc émis l’hypothèse qu’à cause de la gravité, certaines positions pouvaient favoriser la descente des médicaments vers la « sortie » de l’estomac. À l’aide de StomachSim, ils en ont testé quatre : couché sur le dos, debout, couché sur le flanc droit et couché sur le flanc gauche.

Verdict ? D’après les chercheurs, la position « couché sur le flanc droit » serait la meilleure pour accélérer le délai d’action des médicaments. Un comprimé pris dans cette position serait absorbé en l’espace de 10 minutes seulement, contre 23 minutes pour les médicaments pris en position « debout » ou « couché sur le dos ». A contrario, la pire position serait « couché sur le flanc gauche » avec un délai d’action de 100 minutes. Interminable…

Mais gare aux fausses-routes !

Sommes-nous vraiment prêts à prendre nos médicaments allongés ? Pas sûr. Car, toute recommandée qu’elle soit par ces chercheurs, cette position peut quand même favoriser les fausses-routes, encore plus courantes chez les seniors. Si on veut vraiment mettre en pratique cette astuce, on prendra plutôt son comprimé comme on le fait habituellement, debout ou assis, puis on s’allongera sur le côté droit pour tester l’efficacité de la méthode. Avec le risque de s’endormir évidemment !

Source: Lire L’Article Complet