Demain nous appartient : la fille de Jennifer Lauret de nouveau au casting ? La star répond

Jennifer Lauret est revenue sur la participation de sa fille dans la série Demain nous appartient. L’actrice révèle alors si elle va réitérer l’expérience lors d’un entretient pour le média Nous Deux.

Elle a été découverte dans le téléfilm Julie Lescaut. Jennifer Lauret jouait alors le rôle de Sarah, la fille de la célèbre commissaire, interprétée par Véronique Genest. Depuis, l’actrice a fait du chemin et est même devenue maman de quatre filles. Vont-elles suivre les traces de leur mère comédienne ? Jennifer Lauret a répondu à cette question lors d’un entretien pour Nous Deux. Ainsi, elle est revenue sur la participation de l’une de ses enfants dans la série Demain nous appartient. Mais hors de question pour l’instant de la faire participer à nouveau : "Pour l’instant, ce n’est pas prévu. Mais s’il devait y avoir à nouveau des flash-back sur l’enfance de Raphaëlle, elle serait bien sûr ravie de renfiler le costume. Elle a beaucoup aimé cette expérience, même si la comédie n’est pas sa vocation", tient-elle à préciser.

En effet, les filles de Jennifer Lauret savent bel et bien ce qu’elles souhaitent faire plus tard dans leur vie et ce n’est pas une carrière d’actrice : "Non, aucune des quatre. Elles ont chacune une idée bien arrêtée de ce qu’elles veulent faire plus tard et aucune ne fera comme moi". Des confidences touchantes sur sa vie privée, elle qui n’a pas pour autant délaissé ni même oublié Véronique Genest. En effet, les deux actrices sont toujours en contact, comme elle l’explique à nos confrères de Nous Deux : "J’ai souvent des nouvelles de Véronique Genest".

Jennifer Laurent toujours en contact avec Véronique Genest

Jennifer Lauret explique alors qu’elle garde un lien indéfectible avec la comédienne qui jouait le rôle de sa mère dans Julie Lescaut : "Nous avons un groupe WhatsApp de ‘Une famille formidable’, avec les comédiens et les techniciens. Sans nous croiser régulièrement, cela nous permet de maintenir un lien, de voir évoluer les vies des uns et des autres", a-t-elle confié.

Source: Lire L’Article Complet