Design Parade : 4 décors récompensés entre poésie et réalisme

« Place to be » estivale mais pas que, la Design Parade fait de nouveau sa belle le temps d’un été prolongé entre Hyères et Toulon. Simples curieux ou observateurs avisés y sont attendus pour faire le plein de (re)découvertes jusqu’à fin octobre.

Et parmi ces découvertes, des jeunes talents fraîchement auréolés de plusieurs prix remis par le jury du Festival d’Architecture d’intérieur de Toulon présidé par Olivier Marty et Karl Fournier, fondateurs de Studio KO. Cette année, l’événement a mis en lumière le travail d’une dizaine de finalistes autour d’un thème : « Une pièce à vivre dans une maison au bord de la Méditerranée ».

La nature au centre de la maison

En réponse à ce brief très raccord avec ce décor French Riviera, les jeunes talents, concourant souvent en duo, ont imaginé des territoires de vie inventifs et quasi méditatifs qui réussissent à s’émanciper de leur contexte de départ, à savoir la côte méditerranéenne. Si la Grande Bleue apparaît comme une actrice centrale de leur composition, notamment par la présence de motifs indissociables à ce coin de France comme les étoffes rayés, la couleur jaune paille, les murs à la chaux, elle s’y trouve cependant dépassée par une problématique bien plus vaste qu’elle. Les tableaux intérieurs créés pour l’occasion interrogent ainsi plus largement les rapports de l’homme à la nature dans sa globalité et par extension l’évolution nécessaire de nos modes de vie.

Une esthétique ascétique privilégiée

De plus en plus cernée par la question écologique, la nouvelle sphère design compose avec élégance et sens du devoir avec ce nouveau paradigme. Fantasques parfois, leurs intérieurs éphémères n’en sont pas moins responsables et sensibles aux souvenirs d’un temps meilleur. Marc-Antoine Biehler et Amaury Graveleine, lauréats du Prix du public de Toulon, ont ainsi excellé dans cet art double et trouble avec la constitution d’un intérieur évoquant un souvenir d’enfance dans le Sud de la France. Leur parasol XXL en mode cabane et leur sol en olives concassées y traduisent toute la fantaisie de l’enfance comme le souci de l’adulte concerné par son époque. Dans un tout autre genre, Edgar Jayet et Victor Fleury, Grand Prix Design Parade Toulon Van Cleef & Arpels, ont réinventé la précieuse et fameuse sieste méridionale en imaginant une chambre de repos ultra ascétique avec un lit proche de la terre et une palette de matériaux naturels et rigoristes. Une esthétique minimaliste et naturelle qui a largement dominé cette édition. Une façon pour la jeune génération d’écrire la nouvelle page d’une l’architecture d’intérieur en quête d’osmose justement avec l’extérieur. 

Découvrez en images le travail des jeunes lauréats.

  • Salon méditerranéen : 10 idées pour se sentir en vacances toute l’année
  • 20 objets déco pour faire souffler un air de French Riviera chez soi !

Edgar Jayet & Victor Fleury, Grand prix Design Parade Toulon Van Cleef & Arpels et Mention Spéciale Eyes On Talents X Frame

Marc Antoine Biehler & Amaury Graveleine, Prix du Public de la Ville de Toulon

Clémence Plumelet & Geoffroy Pascal, Prix Mobilier National

Anna Talec et Julie Brugier, Mention Spéciale du jury


Source: Lire L’Article Complet