Deviation cloison nasale : causes, symptômes à reconnaître et solutions

La déviation de la cloison nasale est une déformation de la paroi intérieure du nez, un phénomène dont l’incidence est de 80% au sein de population générale. Causes, traitements… On fait le point.

Restez informée

Souvent source de rhinopharyngites ou de sinusites, la déviation de la cloison nasale peut provoquer une gêne plus ou moins importante, selon le degré de la déviation. Alors comment y remédier ?

Pour rappel, le nez est composé d’un os qui est délimité par deux fosses nasales. Ces deux fosses en question sont séparées par un cartilage, qui constitue la cloison nasale. Cependant, cette cloison peut être déformée et impacter la paroi intérieur du nez, vers la gauche ou la droite. Cette déformation est alors appelée déviation de la cloison nasale.

Déviation de la cloison nasale : qu’est-ce que c’est ?

Rhume, sinusites à répétition… la déviation de la cloison nasale favoriserait le développement de problèmes respiratoires. En effet, selon le Professeur Ludovic Gabory, chirurgien ORL au CHU de Bordeaux, on parle de déviation de la cloison nasale lorsque le cartilage « grandit plus vite que l’os » et par conséquent, finit par se trouver à l’étroit et se déformer. Parfois peuvent également s’ajouter des « traumatismes diversement rencontrés au cours de la vie : lors de l’accouchement, de l’apprentissage de la marche, du sport, des accidents domestiques, des rixes ».

Comment reconnaît-on une déviation de la cloison nasale ? En général, la cloison nasale est droite et est principalement située au milieu des fosses nasales. Il est fréquent que la cloison se trouve déformée soit par une anomalie due à une malformation à la naissance, soit à la suite d’un traumatisme. Ainsi, une fosse nasale peut être plus grande ou plus petite que l’autre, entraînant une déviation de la cloison nasale pouvant provoquer des gênes respiratoires.

Déviation de la cloison nasale : quels sont les principaux symptômes ?

Dans la plupart des cas, les symptômes apparaissent progressivement. De plus, bien qu’elles soient fréquentes, certaines formes de déviation de la cloison nasale ne sont pas sujettes à symptômes. Néanmoins, certains signes peuvent perturber le quotidien et la qualité de vie.

Les symptômes de la déviation de la cause nasale les plus courants sont :

  • des maux de tête
  • une gêne respiratoire
  • des troubles du sommeil (difficultés d’endormissement, bouche sèche, réveils multiples)
  • des saignements du nez
  • une sensation de pesanteur au niveau du visage
  • des troubles de l’odorat
  • des éternuements
  • l’apparition de sinusite ou otites

Selon le Professeur Gabory, toutes les déviations de la cloison nasale ne sont pas symptomatiques : « en fonction de leurs positions, de leurs complexités et de leurs importances, les déformations de la cloison provoquent ou non l’apparition des symptômes ».

Déviation de la cloison nasale : quel diagnostic et quels sont les traitements ?

En cas d’apparition des symptômes de la déviation de la cloison nasale, il est recommandé d’aller consulter un médecin traitant qui orientera le patient vers un médecin oto-rhino-laryngologiste (ORL). Pour un diagnostic plus précis, un scanner peut alors être conseillé.

En général, le traitement est exclusivement chirurgical. Cependant, la déviation de la cloison nasale peut constituer qu’une sensation de « nez bouché » et dans ce cas précis, un traitement nasal pour décongestionner le nez fera l’affaire dans la plupart des cas.

Lorsque les symptômes sont plus importants, une septoplastie est conseillée et constitue l’un des actes les plus pratiqués en ORL. Selon le professeur Gabory, la septoplastie a pour principal objectif de corriger et de redresser les malformations de la cloison nasale afin  » d’améliorer la dynamique des flux et de faire disparaître les symptômes« .

Septoplastie : en quoi consiste la chirurgie de la déviation de la cloison nasale ?

Selon le CHU de Caen, la septoplastie, également appelée remodelage chirurgical du septum, est une opération chirurgicale réalisée sous anésthésie générale et permet de diminuer la cloison nasale déviée et constitue « la correction chirurgicale des défauts et des déformations de la cloison nasale« . A la différence, la rhinoplastie met davantage l’accent sur l’aspect esthétique de l’opération et dans certains cas peut également compléter une septoplastie. La rhinoplastie est souvent pratiquée pour changer la taille ou la forme du nez, ou encore rétrécir les narines.

Sources :

  • CHU de Bordeaux
  • Assurance Maladie
  • CHU de Caen

A lire aussi :

⋙ Toux, nez bouché, mal de gorge : 10 remèdes naturels pour soigner les maux de l’hiver

⋙ Nez bouché : cette astuce étonnante serait tout aussi efficace (et bien plus agréable) que les remèdes traditionnels

⋙ Nez bouché, mal de tête.. Les meilleures astuces pour soulager les symptômes du rhume

Source: Lire L’Article Complet