Fêtes juives : Gérald Darmanin veut "un maximum" de policiers devant les synagogues pour faire face à "la menace terroriste"

Pendant le mois de septembre, près d’une dizaine de fêtes juives se succéderont. Le ministre de l’Intérieur se veut prudent. 

Depuis plusieurs mois, l’antisémitisme est de plus en plus décomplexé, notamment au sein des manifestations anti-pass sanitaire, le ministre de l’Intérieur craint donc des actes violents pendant les fêtes juives du mois de septembre. En raison du “niveau très élevé de la menace terroriste”, le ministre de l’Intérieur a demandé aux préfets de prendre des mesures pour “renforcer la sécurité des lieux de rassemblements et de culte juifs”. En effet, dès lundi prochain se succéderont près d’une dizaine de fêtes jusqu’à la Sim’hat Torah le 28 et 29 septembre. Quelles mesures concrètes Gérald Darmanin veut-il mettre en place ?

Darmanin demande «un maximum» de policiers devant les synagogues pour les fêtes juives» en raison du «niveau très élevé de la menace terroriste» https://t.co/x7KxrHeYsm

Le ministre de l’Intérieur a recommandé de limiter le nombre d’accès aux lieux de culte ainsi que de réaliser des “contrôles visuels” dans les flux de fidèles. De plus, Gérald Darmanin a autorisé l’interdiction de la circulation et du stationnement à proximité des synagogues si besoin, et a demandé d’assurer à la fois “une présence statique visible” et des patrouilles “dynamiques” aux heures des célébrations. Les militaires de l’opération “Sentinelle” pourront également être déployés près des “lieux et édifices les plus sensibles ou les plus emblématiques”. Les festivités commenceront lundi avec Roch Hachana.

Source: Lire L’Article Complet