Frédéric Deban (Sous le soleil) victime d’une violente agression homophobe au festival d’Avignon

Frédéric Deban n’imaginait pas connaître un tel accueil lors du Festival d’Avignon. Pourtant, juste avant de monter sur scène pour jouer son spectacle, Journal d’un malentendant et ses malentendus, il a été pris à partie devant le théâtre. Il a été victime d’insultes homophobes.

C’est une image que le Festival d’Avignon n’est vraiment pas fière. Le comédien connu pour son rôle dans Sous le soleil, Frédéric Deban a été victime d’une agression homophobe. Comme le relate Ciné Télé Revue sur son site internet le 24 juillet 2022, il a été insulté devant un théâtre alors qu’il s’apprêtait à monter sur scène pour jouer son spectacle, Journal d’un malentendant et ses malentendus. "Va encu*** ton mec… espèce de fiotte", a-t-il entendu de la part d’un technicien chargé de la régie des spectacles.

Peu de temps après cette agression, le comédien a reçu le soutient du Festival. "Il y a deux jours, un technicien chargé de la régie des spectacles a pris à part un des artistes programmés dans notre théâtre après une violente querelle, et a proféré à l’encontre de celui-ci, M. Fréderic Deban des injures homophobes que toutes les personnes, personnel et public, ont bien entendu réprouvés", a ainsi écrit le personnel du théâtre dans un communiqué.

Frédéric Deban a pris la décision de porter plainte

Ils ont ensuite assuré qu’il avait toujours pris "la défense de l’art, des artistes et des libertés personnelles et fondamentales. C’est pourquoi aujourd’hui, nous tenons à faire connaitre notre totale réprobation et notre soutien à la victime de ces insultes". Des mots qui ont dû faire plaisir à Frédéric Deban qui a assuré avoir été particulièrement touché par l’agression dont il a été la cible. "Je ne vous dis pas dans quel état j’ai joué", a-t-il assuré alors qu’il a pris la décision de porter plainte, comme le rapportent nos confrères de La Provence. "Je ne veux pas que d’autres artistes aient affaire à ce genre de comportement. Chacun a droit au respect", leur a-t-il assuré.

Source: Lire L’Article Complet