Gamer ID : Le pionnier de l'horreur en jeu vidéo, Frédérick Raynal

C’est un homme discret qui a eu une influence formidable sur le jeu vidéo : Frédérick Raynal, le créateur d’Alone in The Dark et Little Big Adventure, a eu un parcours incroyable dans le milieu, et reste un des créateurs français les plus connus au monde. 

Si son nom est moins connu que celui d’un Michel Ancel, Frédérick Raynal ne jouit pas moins d’influence que le créateur de Rayman parmi les personnalités françaises du jeu vidéo. Originaire de Brive-la-Gaillarde, il fut un des premiers à mettre le pays sur la carte des zones sur lesquelles il fallait compter dès lors que l’on parle de jeux. On lui doit en effet les séries Alone In The Dark et Little Big Adventure, qui font désormais partie du paysage vidéoludique mondial. Et forcément, il s’agit d’un des pionniers de l’horreur dans le jeu vidéo. Alors abordons la vie de cet homme discret qui jouit néanmoins d’une énorme influence sur le milieu.

Né en 1966, Frédérick Raynal s’intéresse dès son plus jeune âge à l’informatique, notamment par le biais de son père, qui ouvre une boutique dédiée à la vente d’ordinateur alors que le jeune Frédérick n’a pas encore 12 ans. Conditionné par cet héritage familial, il commence à prendre des cours d’électronique dès ses 12 ans, avant de progresser vers l’informatique alors qu’il devient pleinement adolescent. C’est à cet âge là que le jeune corrézien commence à créer des jeux pour lui-même, parmi lesquels un jeu nommé Laser pour ZX81. Ainsi, alors que l’informatique n’en est qu’à ses balbutiements (nous sommes tout de même au début des années 80), le jeune Raynal devient un afficionado d’ordinateurs.

Une fois ses études terminées, il se lance dans la réalisation de graphismes et se fait connaître pour son travail sur le jeu PopCorn, un casse-brique devenu culte. Il rencontre alors Bruno Bonnell, alors PDG d’Infogrammes, qui lui donne sa chance pour la création d’un jeu de A à Z. C’est ainsi qu’Alone in The Dark, considéré comme le tout premier jeu d’horreur de l’histoire est né en 1992. Un héritage fou sur le monde sur jeu vidéo, puisque des créateurs de renom comme Shinji Mikami ont pu indiquer s’être inspiré du jeu pour leur propre œuvre (Resident Evil notamment). C’est aussi le premier jeu à utiliser des personnages en véritable 3D, dans des décors en 2D statiques. Finalement, il quitte Infogrammes pour fonder sa propre boîte, nommée Adeline Software Internation, qui lance son premier jeu 2 ans plus tard : Little Big Adventure. Depuis, Raynal se fait plus discret dans le monde du jeu vidéo, mais son influence reste néanmoins cruciale pour le medium, en permettant notamment à la 3D de prendre une place prédominante.

Source: Lire L’Article Complet