Gentiane jaune : comment profiter de ses vertus pour la santé ?

La gentiane jaune est connue pour être transformée et consommée sous forme de liqueur apéritive. Mais son utilisation ne se limite pas seulement à la fabrication de cette boisson alcoolisée, puisque que cette plante est un véritable concentré de bienfaits. Quels sont les effets bénéfiques de cette herbe sur la santé ? Comment l’utiliser pour bénéficier de ses nombreuses propriétés ? La naturopathe Emilie Kapps nous éclaire.

Restez informée

On la surnomme « grande gentiane », « quiquina indigène » ou « gratte-ciel végétal ». La gentiane jaune (Gentiana lutea) est une plante vivace, qui appartient à la famille des Gentianacées, dont fait partie l’eustoma. Cette dernière est présente en Europe et dans les Balkans, à savoir le Monténégro, l’Albanie ou encore la Serbie. Elle pousse dans les zones montagneuses entre 1.000 et 2.500 mètres d’altitude.

Quelles sont les caractéristiques de la gentiane jaune ?

Cette herbe peut mesurer jusqu’à 1,4 mètres de hauteur. La gentiane jaune se caractérise par des tiges longues et robustes ainsi qu’une touffe de feuilles elliptiques de couleur vert foncé. Quant à ses fleurs qui sont facilement reconnaissables, elles sont grandes, jaunes et en forme d’étoile. Ces dernières se développent au sommet de la tige, plus précisément à l’aisselle des feuilles. La racine de cette plante est brune et épaisse.

La gentiane jaune fleurit de juin à août mais elle peut survivre durant l’hiver grâce à sa racine qui reste enfouie sous terre. « Son développement très lent lui permet d’atteindre des âges allant de 50 à 60 ans. Elle ne fleurira la première fois qu’à 8 ans minimum et ne réitéra pas l’opération tous les ans. Douée de deux manières de se reproduire, elle optera pour la production de graines ou bien le développement de nouvelles rosettes à partir de ses rhizomes (racines) existants », explique l’Office Français de la Biodiversité sur son site.

Depuis des siècles, les racines de la gentiane jaune, qui renferment des composés amers, sont utilisées pour fabriquer une liqueur apéritive. Elles donnent à cette boisson alcoolisée un goût astringent particulier. Mais cette herbe peut aussi être employée pour traiter certains troubles. Et pour cause, elle est réputée pour ses vertus thérapeutiques depuis l’Antiquité. En phytothérapie, on utilise les racines séchées de la gentiane jaune car les bienfaits de cette plante sont concentrés dans ces dernières.

Gentiane jaune : quels sont ses bienfaits ?

La gentiane jaune est une mine de bienfaits. La naturopathe Émilie Kapps indique que cette herbe est réputée pour lutter contre les problèmes digestifs. « Elle stimule la sécrétion salivaire, gastrique et intestinale », précise-t-elle. Cette plante est recommandée en cas d’anorexie car elle ouvre l’appétit. En outre, elle permet de mieux digérer. Selon la spécialiste, la gentiane jaune possède également des propriétés stomachiques. Elle permet de réduire les ballonnements et les flatulences. Cette « grande gentiane » est aussi utilisée pour protéger et drainer le foie. « Elle est conseillée pour les patients souffrant d’insuffisance hépatique », détaille-t-elle. Cette herbe a également une action fortifiante. Elle permet de traiter la fatigue et l’anémie car elle contient du fer et de la vitamine B12.

Comment utiliser la gentiane jaune pour profiter de ses vertus ?

On peut avoir recours à la gentiane jaune de différentes façons mais son usage est principalement interne. Il est possible de l’utiliser en décoction. Pour cela, Émilie Kapps préconise de faire bouillir une cuillère à café de plantes pour une tasse d’eau. On peut boire deux tasses de ce breuvage par jour, entre les repas, jusqu’à l’amélioration des symptômes dont on souffre.

Autre possibilité : diluer une cuillère à café de poudre de racines séchées dans une eau à température ambiante. Tout comme la décoction, cette boisson est à consommer entre les repas deux fois par jour jusqu’à ce que les signes cliniques disparaissent. La gentiane jaune peut aussi se présenter sous forme de gélules et de comprimés. « En général, on prend une capsule avant le déjeuner et une autre avant le dîner », spécifie la spécialiste.

Il est aussi possible de réaliser une teinture mère de gentiane jaune pour un usage externe. Cette utilisation est recommandée pour soulager une plaie et atténuer une cicatrice. Pour l’effectuer, on verse 30 gouttes de cette plante dans un verre d’alcool à 50 degrés. Ce mélange est à appliquer deux fois par jour sur la zone blessée jusqu’à ce que son aspect s’améliore.

Gentiane jaune : quelles sont les contre-indications ?

La gentiane jaune n’est pas recommandée pour tout le monde. Elle est contre-indiquée pour les enfants, les personnes qui souffrent de migraines et d’ulcères gastriques. Contrairement aux autres plantes, cette dernière est conseillée pour les femmes enceintes et allaitantes.

Merci à Émilie Kapps, naturopathe

Source : l’Office Français de la Biodiversité

Source: Lire L’Article Complet